Bab El Kantara: Menace d’effondrement d’un pan de la plate-forme d’une terrasse

jeudi 13 septembre 2018 à 9:07
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

A. Mallem

Bab El Kantara: Menace d’effondrement d’un pan de la plate-forme d’une terrasse

Depuis plus de deux semaines, les riverains, résidents et commerçants, de la rue Benlaib à Bab El-Kantara inférieur vivent dans l’angoisse de voir un pan de la plate-forme de la terrasse du bâtiment de cinq étages, abritant au rez-de-chaussée les bureaux de la 13ème Sûreté urbaine, s’effondrer. Les commerçants nous ont raconté, hier, que la chose s’est déjà produite, il y a deux semaines de cela, quand la moitié de ce mur s’était détachée et tombée cinq étages plus bas, aux pieds du bâtiment, sans faire heureusement de victime, ni de dégâts matériels. «Quand cette moitié de la plate-forme de la terrasse est tombée, ont expliqué nos interlocuteurs, les responsables techniques de la commune, ainsi que la protection civile, ont été alertés par les responsables du secteur urbain de Bab El-Kantara et ils sont venus faire un constat de visu, puis sont repartis sans retour. Depuis, ils ne sont plus réapparus et le danger reste suspendu sur nos têtes, car, il suffirait de quelques pluies comme celles qui se déclenchent, maintenant, régulièrement en début de soirée ou dans la nuit pour que ce pan de la terrasse, qui sera érodée, davantage, par les eaux, s’effrite et tombe».

Pour le moment, nous avons constaté que la 13ème Sûreté urbaine a pris des mesures conservatoires à cet endroit, en établissant une barrière pour interdire que les véhicules automobiles empruntent l’entrée de la rue Belaib. Toutefois, tant que le danger d’effondrement est encore latent, les craintes des riverains n’ont pas été dissipées et ces

derniers, quand ils passent tout près de l’endroit , ont le réflexe

de lever la tête pour regarder en haut afin de voir s’il n’y a aucun risque d’effondrement. Nous avons contacté à ce sujet la déléguée du Secteur urbain de Bab El-Kantara, Mme Bouhouche, qui a répondu que la daïra a été saisie de ce problème avec un dossier technique et le problème se trouve, maintenant, à ce niveau.

Et puis, a ajouté la déléguée, le problème n’est pas si simple qu’on le croit car il y a danger à toucher ce pan de la plate-forme de la terrasse sans étude préalable de destruction. «C’est ce que les Services techniques concernés ont recommandé de faire, avant d’entreprendre quoi que ce soit, pour enlever cette plate-forme en béton». A ces restrictions, Mme Bouhouche a ajouté la question de la propriété de l’immeuble qu’il faut d’abord établir. «S’il est propriété de l’OPGI, cette administration sera, également, impliquée dans le règlement du problème auquel elle sera appelée à prendre ses responsabilités».

En définitif, nous a fait comprendre la déléguée, seule l’étude technique pourra déterminer, par quel moyen, cette plate-forme, en béton, doit être détruite sans danger pour le voisinage.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,379 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5