Abou Zahri appelle l’Algérie à poursuivre son soutien à la cause palestinienne et à jouer son rôle en tant que « médiateur » dans le processus d’union

mardi 16 janvier 2018 à 11:59
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER- Le porte-parole du mouvement palestinien Hamas, Samy Abou Zahri, a appelé lundi l’Algérie à poursuivre son soutien à la cause palestinienne et à jouer son rôle en tant que médiateur,entre les factions palestiniennes, dans le processus d’union, particulièrement avec les « graves pressions » auxquelles est confronté le peuple palestinien.

Le même responsable palestinien qui conduit une délégation en Algérie, a exprimé, lors d’un point de presse animé au terme de sa rencontre avec le président du parti Tajamoue Amel El Djazair (Taj), Amar Ghoul, « nous comptons beaucoup sur l’Algérie qui demeure depuis toujours, pour la cause  palestinienne, une citadelle imprenable face aux pressions ».

Le même responsable palestinien a évoqué le soutien constant et inconditionnel de l’Algérie à la cause palestinienne, d’autant plus, a-t-il dit, que l’Algérie était « le premier pays à avoir soutenu la cause palestinienne et à lui avoir fournie fonds et armes, et ce, sans avoir attendu une récompense politique en retour « .

A ce titre, le responsable palestinien a exprimé « sa fierté » quant à la position algérienne, estimant que cette dernière « jouit d’une grande estime de la part de l’ensemble des enfants du peuple palestinien ».

Samy Abou Zahri a, par ailleurs, abordé le « dossier de la réconciliation palestinienne qui piétine », indiquant que ce dernier a figuré en bonne place dans les entretiens avec le président du Taj, mettant en avant le souci du mouvement Hamas de « finaliser ce dossier et de retrouver l’unité du peuple palestinien », et affirmant également que le mouvement « a apporté beaucoup et apporte toujours davantage » pour dépasser cette étape.

Dans le même contexte, Samy Abou Zahri a accueilli favorablement « toute initiative ou médiation » de l’Algérie pour la concrétisation de l’unité et de la réconciliation entre les factions palestiniennes, au service de la mère des causes.

Par ailleurs, les deux parties ont évoqué la décision du président américain de transférer l’ambassade de son pays à El-Qods Echarif, et qui vise à judaïser cette ville et à « se débarrasser de la cause palestinienne ».

Amar Ghoul a, de son côté, rappelé « la position constante de l’Algérie vis-à-vis de la cause palestinienne », à travers le fort soutien populaire apporté à la mère des causes. Une position qui est née, a-t-il poursuivi, par « conviction et par spontanéité  » .

Il a, à ce titre, salué le rejet par l’Algérie de la décision du président américain, qui est , a-t-il estimé, »une décision qui dénote d’une rancune profonde, et qui viole et usurpe à la fois ».

Le même responsable palestinien qui effectue une visite en Algérie, à la tête d’une délégation, a tenu plusieurs rencontres avec les responsables des partis, s’est déplacé dans plusieurs wilaya et prit part à plusieurs activités de soutien à la cause palestinienne.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,203 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5