Tramways en Algérie,La signature du contrat de partenariat Ferrovial-Alstom concrétisée

samedi 13 novembre 2010 à 23:33
Source de l'article :

1841725825_small_1.jpgDans le cadre de son programme de soutien à la relance économique, l’Algérie prévoit des projets de grande envergure dans tous les secteurs. A ce propos, le secteur des transports bénéficie d’une évolution sans précédent.

Dans ce sens, il est à noter que le secteur algérien de la production, de l’entretien et de la maintenance des équipements ferroviaires devrait reprendre des couleurs très prochainement.

En effet, attendu depuis quelques années, le contrat de partenariat entre l’entreprise publique Ferrovial et l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), d’une part, et Alstom transports (France) et Alstom Algérie, d’autre part, devrait être signé, aujourd’hui, c’est du moins ce qu’a appris l’APS d’une source près du ministère des Transports.

Ce contrat va ainsi formaliser la création d’une société mixte algérofrançaise pour l’assemblage et la maintenance des tramways en Algérie.

Par ailleurs, selon ce qui a été annoncé il y a quelque temps, la société chargée de la fabrications de wagons et de matériels ferroviaires sera implantée dans la wilaya de Annaba. Aussi, la répartition du capital de la future entité se fera conformément aux dispositions de la loi algérienne : 49% à Alstom, 51% iront à Ferrovial et à l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA).

Concernant le montant de l’investissement, celui-ci n’a pas été dévoilé pour le moment. En outre, présent en Algérie depuis de nombreuses années, Alstom soutient ce développement des infrastructures pour la production d’énergie et le transport ferroviaire. Ainsi, grâce à ce contrat, Alstom devrait bénéficier d’une part importante des 20 milliards de dollars engagés par l’Etat pour le secteur des transports dans le cadre du programme quinquennal 2010/2014.

Celui-ci concerne notamment le développement du secteur ferroviaire national avec comme projet : achever les 10 500 kilomètres de rail qui sont en cours de réalisation, la réhabilitation de 3 500 autres de voies ferrées et l’électrification graduelle de l’ensemble du réseau ferroviaire.

Dans le même sillage, le groupe Alstom, en charge depuis 2006 de la réalisation du projet du tramway d’Alger, est également sollicité pour la réalisation de tramways dans dix régions du pays.

S’agissant du même contexte, en terme de capacité de production, il est à indiquer que ce projet, une fois concrétisé, la priorité sera accordée aux besoins de l’Algérie, qui a de grands projets de tramways à Alger, Constantine, et Oran en attendant d’autres projets similaires dans chaque grande ville. Concernant la stratégie de cette unité de montage, une exportation vers l’étranger peut être envisagée du moment que le tramway fabriqué en Algérie répondra aux normes internationales.

Nassim I.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
9 queries in 0,146 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5