Près de 29.000 élèves de la wilaya d’Alger souffrent de déficience visuelle !

vendredi 15 février 2019 à 17:31
Source de l'article : Www.aps.dz

 Près de 29.000 élèves d’établissements éducatifs de la wilaya d’Alger souffrent de déficience visuelle, un chiffre recensé au premier trimestre de l’année scolaire 2018/2019 mais qui connait une hausse « notable » en milieu scolaire dans la capitale, a révélé le chef de service de la prévention à la Direction de la Santé et de la Population (DSP) d’Alger, Ait Ouaras Boudjemaa.

Dans une déclaration à l’APS, le Dr. Ait Ouaras a fait savoir que 28.544 cas de déficience visuelle avaient été recensés lors d’une opération menée dans le cadre de la couverture médicale ayant concerné, au premier trimestre de l’année scolaire en cours, près de 416.500 élèves examinés au niveau des classes ciblées, à savoir: le cycle préparatoire, les 1ere, 2eme et 4eme années du cycle primaire, 2eme année du cycle moyen et 1ere année du cycle secondaire, soit 57% du nombre des élèves inscrits.

Le phénomène de la déficience visuelle prends des proportions alarmantes en milieu scolaire, en raison de l’addiction des élèves aux tablettes et Smartphones, a-t-il précisé, appelant à cet effet les parents à contrôler leurs enfants et à procéder au dépistage précoce comme mesure préventive afin d’éviter d’éventuelles complications nocives pour la vision.

Près de 20.000 élèves ont été orientés vers des spécialistes, à cause de troubles du comportement ou de problèmes d’orthophonie, outre l’épilepsie, l’énurésie et d’autres maladies, a-t-il dit.

Il a souligné, par ailleurs, que près de 9000 élèves souffrent d’allergies ou d’asthme, outre près de 900 élèves diabétiques pris en charge à travers les pôles sanitaires de la wilaya.

Le Pr. Ait Ouaras a indiqué que la direction de la santé, accompagnée de membres des bureaux d’hygiène communaux, a effectué des visites d’inspection des différents établissements éducatifs et des cantines scolaires, en vue de s’enquérir des normes d’hygiène, ayant permis de relever quelques lacunes et points négatifs notamment au niveau d’écoles primaires, qui sont sous la responsabilités des APC, soulignant que  des instructions ont été données aux responsables des établissements éducatifs pour procéder au nettoiement et assainissement de ces espaces, afin de mettre les élèves à l’abri des maladies transmissibles ou infectieuses.

Aucune campagne de vaccination « spéciale » n’a été organisée cette année, a-t-il affirmé, précisant que les vaccins administrés dans le cadre de l’opération de vaccination, lancée au début du deuxième trimestre de l’année scolaire en cours, au profit des élèves de 1ere, 2eme et 4eme années du cycle primaire, de la 2eme année du cycle moyen et de la 1ere année du cycle secondaire sont des rappels obligatoires prévus dans le programme de santé scolaire en vigueur.

Les unités de dépistage et de suivi (69 UDS à Alger) participent au renforcement des mesures de prévention sanitaire et de dépistage précoce des maladies au niveau des écoles de la wilaya et ce en coordination avec la Direction de l’Education, notamment dans le domaine des soins dentaires, du diabète et de la déficience visuelle, à travers l’établissement d’un carnet de santé pour chaque cas diagnostiqué en vue de suivre l’état de santé des élèves des trois paliers (primaire, moyen et secondaire), a-t-il souligné.

Un staff médical et paramédical qualifié assure les consultations au niveau des UDS, encadrées par 196 médecins généralistes, 170 chirurgiens-dentistes, 170 psychologues, 34 infirmiers et 150 aides-soignants, en plus de la mobilisation de praticiens spécialistes pour les  consultations spécialisées, a fait savoir le Dr Ait Ouaras Boudjemaa.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,218 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5