Oum El Bouaghi: Campagne moisson-battage

dimanche 24 juin 2018 à 15:48
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Avec une prévision d’une récolte de plus de 2 000 000 de quintaux tous produits confondus, la wilaya s’adjuge une cinquième place au niveau national. Après avoir connu de maigres récoltes durant ces cinq dernières années, voilà que cette saison et grâce à une importante pluviométrie quoique venue un peu en retard, la wilaya d’Oum-el-Bouaghi occupera une cinquième bonne place avec une récolte attendue de plus de 2 000 000 de quintaux tous produits confondus (blé dur, farine, orge…)
Hier, et en cette occasion de lancement de la campagne de moisson-battage, M. Brimi D., wali d’Oum-el-Bouaghi en compagnie de cadres du secteur de l’agriculture s’est déplacé à la ferme pilote Samaï dans la commune de Berriche, au nord-est du chef-lieu de wilaya.
Sur les lieux, des explications sont fournies par les responsables du secteur non sans avoir donné le coup d’envoi des premières moissonneuses-batteuses qui sillonneront les vastes champs de la ferme pilote, une ferme autonome gérée par 41 travailleurs dont un encadrement aguerri avec une large expérience dans le domaine.
Selon les données techniques, cette ferme compte aussi plus de 2 000 têtes de brebis, moutons, agneaux et agnelles, un troupeau bien élevé et entretenu, pour la préservation de la race Ouled Djellal connue pour la qualité de son cheptel.
Selon le directeur des services de l’agriculture, cette année, le secteur n’a pas connu de sinistre incendie , avec juste une vingtaine d’hectares détruits par les feux qui ont résulté des négligences humaines.
En parallèle à cette manifestation qui s’est déroulée par une journée climatiquement favorable, huit fellahs touchés par la grêle ont été indemnisés pour une somme globale de 6 millions de dinars et des chèques ont été remis sur place aux fellahs qui ont souscrit une assurance contre ce risque naturel.
Sur ce point, les responsables ont incité les agriculteurs à souscrire aux assurances contre les risques d’incendies, de grêle et même de sécheresse, une situation qui revient souvent dans la région connue pour sa faible pluviométrie.
Citant comme exemple de l’avantage de cette option, parmi les fellahs indemnisés, l’un d’eux qui a souscrit pour un peu plus cent mille dinars, s’est vu rembourser 116 millions de centimes.
La même sortie du chef de l’exécutif a mené la délégation à visiter les différentes infrastructures et installations de la ferme pilote, les magasins de stockage, les installations de l’ensachage et conditionnement, les tris de produits.
Moussa Chtatha

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,239 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5