Le président du haut conseil de la langue arabe au forum d’el moudjahid : « L’arabe et tamazight ne sont pas en concurrence »

jeudi 14 décembre 2017 à 15:22
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Le professeur Belaid Salah a longuement plaidé hier au forum du journal El Moudjahid pour une complémentarité entre la langue arabe et tamazight

Le président du Haut Conseil de la langue arabe, le professeur Belaid Salah, a longuement plaidé hier lors de son passage au forum du journal El Moudjahid pour une complémentarité entre la langue arabe et tamazight. «Le Haut Conseil de la langue arabe n’a pas peur de tamazight. Car la langue arabe et tamazight dérivent de la même origine et se partagent bien des aspects. Ceci ne pourrait qu’enrichir les deux langues et renforcer l’identité et la personnalité algériennes», a-t-il argué, soulignant que la langue arabe et tamazight ont coexisté depuis le deuxième siècle de l’Hégire en Algérie sans qu’il y ait le moindre conflit entre les utilisateurs de ces deux langues. De plus, ajoute-t-il, il n’y a pas qu’en Algérie qu’il y a deux langues officielles. «La promotion de tamazight doit commencer toutefois par la généralisation de son enseignement», a fait remarquer l’invité du forum d’El Moudjahid, en plaidant pour la mise en place des moyens nécessaires à cette fin. Interrogé par ailleurs sur son avis quant à la question des caractères avec lesquels tamazight doit être transcrit, le président du Haut Conseil de la langue arabe a déclaré qu’il préfère laisser le soin aux spécialistes de trancher.
Néanmoins, il a précisé que la langue doit être écrite dans ses propres caractères pour qu’elle soit reconnue de loin et distinguée des autres langues. «Hélas, tamazight s’est fait connaître par les caractères tifinaghs», regrette-t-il, précisant que ces caractères sont archaïques et révolus. Répondant ensuite sur l’état de la langue arabe en Algérie, le conférencier s’est dit content. «Malgré certaines imperfections, la langue arabe ne cesse de se développer et gagner du terrain. Elle est présente en force dans l’enseignement, dans les médias, dans la recherche…, etc», a-t-il répondu, faisant savoir que son institution est en train d’élaborer en collaboration avec plusieurs départements ministériels des dictionnaires de traduction vers l’arabe pour les termes techniques, et ce dans le but de favoriser à l’avenir l’utilisation de l’arabe. «Le chantier de la traduction est le grand défi que va relever dorénavant le Haut Conseil de la langue arabe», affirmera-t-il. Sollicité par ailleurs pour commenter le fait que certains ministres algériens et autres hauts responsables de l’Etat préfèrent s’exprimer encore en langue française, le président du Haut Conseil de la langue arabe a souligné que cela est regrettable. «Je ne dis pas ceci par hostilité à d’autres langues, mais l’expression dans la langue officielle met davantage en valeur la personnalité algérienne», a-t-il argué. S’exprimant ensuite sur les erreurs commises dans les programmes scolaires ces dernières années, l’invité d’El Moudjahid a indiqué que le Haut Conseil de la langue arabe n’a été associé à l’élaboration des programmes scolaires qu’ à partir de l’année scolaire en cours.
«La nouvelle commission dont fait partie le Haut Conseil de la langue arabe va certainement pouvoir se rattraper dans les années prochaines», s’est-il réjoui. Concernant par ailleurs les fautes commises par les médias, le professeur Belaid Salah a affirmé qu’il a transmis ses inquiétudes par rapport à ce sujet au ministre de la Communication qu’il a reçu récemment. Revenant sur le programme des festivités que le Haut Conseil de la langue arabe a concocté cette année pour la célébration de la Journée mondiale de la langue arabe, le conférencier a fait part d’un programme très riche.
Ce programme qui va avoir lieu aujourd’hui 14 décembre aura lieu au niveau de l’ambassade de l’Arabie saoudite en Algérie. Pourquoi le siège de l’ambassade de l’Arabie saoudite précisément, Belaid Salah a indiqué que c’est l’Arabie saoudite qui siège au niveau de l’Unesco et représente les pays arabes. Evoquant l’Unesco, l’invité du forum d’El Moudjahid a fait savoir que le Haut Conseil de la langue arabe va prendre pour la première fois part aux festivités qu’organise cette dernière le 18 décembre prochain.

Madjid BERKANE

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
23 queries in 0,230 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5