Facebook assure que les données des utilisateurs indonésiens ne sont pas mal utilisées

jeudi 19 juillet 2018 à 22:16
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Facebook a assuré au gouvernement indonésien que les données personnelles d’environ un million de ses citoyens n’avaient pas été consultées par le cabinet de conseil politique Cambridge Analytica. L’Indonésie, où plus de 115 millions de personnes utilisent Facebook, a demandé à l’entreprise d’expliquer comment les données personnelles de ses citoyens ont été recueillies par Cambridge Analytica via un quiz de personnalité. «Facebook a signalé au ministère de la Communication qu’aucune donnée provenant d’utilisateurs indonésiens n’a été collectée», a déclaré vendredi dernier le vice-ministre des Communications, Semuel Pangerapan. Un fonctionnaire de Facebook avait dit aux députés indonésiens en avril que 1 096 666 personnes en Indonésie avaient peut-être partagé leurs données, soit 1,26% du total mondial. Cela a conduit le ministre de la Communication, Rudiantara, à menacer de fermer Facebook en Indonésie si des données personnelles avaient été utilisées à l’insu des utilisateurs. Mais Facebook a précisé à Reuters qu’il avait seulement indiqué le nombre d’utilisateurs indonésiens «dont les données auraient pu été utilisées, mais pas forcément mal utilisées».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 5,706 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5