Constantine – Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d’un mois

jeudi 15 novembre 2018 à 10:58
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

A.El Abci

Constantine – Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d’un mois

Les 30.020 doses de vaccin contre la grippe saisonnière, reçues dans la wilaya de Constantine, ont été rapidement épuisées, si bien que certaines polycliniques ont vu leur quota consommé en l’espace d’une vingtaine de jours, sachant que le coup d’envoi de l’opération a été donné le 15 du mois d’octobre dernier.

Selon le directeur de la Santé et de la Population de la wilaya de Constantine, M. Benkhedim, c’est là un comportement inhabituel des citoyens vis-à-vis de l’opération de vaccination, qui n’était pas prise, auparavant, au sérieux, sinon même rejetée. Cette année, les choses ont manifestement changé, du tout au tout, affirme-t-il, puisqu’il y avait par le passé peu d’affluence des catégories de citoyens concernées par l’opération de vaccination, à savoir les personnes âgées, les malades chroniques, les femmes enceintes etc. «A telle enseigne, fait-il remarquer, qu’il nous restait des vaccins non consommés et ce, jusqu’à ce qu’ils soient finalement périmés et carrément jetés». Et d’expliquer que cet heureux et nouveau changement dans le comportement de la population est dû, certainement, au rôle des médias dans la sensibilisation sur la nécessité de se faire vacciner.

Mais aussi et surtout, ajoute notre interlocuteur, aux cas de décès de personnes adultes du fait de la grippe saisonnière, ainsi que d’enfants en bas-âge qui ont contracté la maladie de la rougeole, parce que leurs parents avaient refusé qu’ils soient vaccinés à temps, c’est-à-dire l’année dernière. Et cela, dit-il, sous, évidemment, le fallacieux prétexte que des enfants sont morts des suites des vaccination et que fort heureusement, tout le monde a semblé tirer la leçon de cet épisode et cette vague de mise en cause de la qualité du vaccin et d’autres choses du même acabit.
Ainsi, fait-il observer, outre l’affluence inaccoutumée des citoyens ciblés par la vaccination anti-grippale, il y a lieu de relever que le même phénomène est à relever pour la vaccination des enfants contre la rougeole et la rubéole. En tout état de cause et pour en revenir, au vaccin contre la grippe toutes les polycliniques et établissements publics hospitaliers, concernés, ont déjà fait des commandes auprès de l’Institut Pasteur pour un quota supplémentaire de vaccins et faire savoir, qu’un 1er arrivage de ces vaccins estimé à 7.030 doses, a commencé à être distribué depuis hier à certaines polycliniques ; l’opération est appelée à se généraliser, au fur et à mesure, aux autres établissements.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,717 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5