Constantine : création d’un conseil interprofessionnel de la filière des plantes aromatiques et médicinales

lundi 18 mars 2019 à 18:53
Source de l'article : Www.aps.dz

 Un conseil interprofessionnel de la filière des plantes aromatiques et médicinales a été créé dans la wilaya de Constantine afin d’encourager l’investissement dans cette filière, la formation et le soutien des producteurs, a indiqué lundi le chargé de communication à la Conservation des forêts, Ali Zeghror.

Composé de représentants de la Conservation des forêts, de la direction des Services agricoles, de la Chambre de l’agriculture, des directions du Tourisme et de la Santé, des banques et des dispositifs de soutien à l’emploi, le conseil est appelé à favoriser l’organisation et le développement de la filière, a expliqué le responsable.

La valorisation de ces ressources naturelles est importante pour l’économie locale et nationale, et suscite l’intérêt des associations écologiques et des investisseurs dans cette filière aux « perspectives prometteuses », a-t-il ajouté.

La wilaya de Constantine compte 20 espèces de plantes aromatiques et médicinales, dont la lavande, le thapsia, le camphrier et le romarin, répartis sur sept sites de plus de 3.174 hectares, dont 1.3 87 dans la forêt de Chetaba (commune Ain Semara), 750 hectares à Draa Naga (El Khroub), 400 hectares à EL-Hembli (Ibn Badis) et 110 hectares à Djebel El Ouahch (Constantine).

La wilaya compte également des aires pouvant être exploitées pour la culture de la lavande et le serpolet sur 115 hectares à El Biar et EL Hembli (commune d’Ibn Badis) et 86 hectares à Djebel El Aouahce et Kef Lekehel (Constantine), a indiqué M. Zeghror, soulignant l’importance d’une ceuillete « correcte » de ces plantes pour éviter leur extinction

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
12 queries in 0,213 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5