Avant-première mondiale de les portes du soleil, James Bond dialna

mardi 3 mars 2015 à 13:07
Source de l'article : Lexpressiondz.com

P150303-01.jpgIl sera projeté en avant-première le 5 mars prochain à la salle Ibn Khaldoun en présence de l’équipe du film dont le héros et producteur du film Zakaria Ramdane, le réalisateur Jean-Marc Mineo et notamment Lorie.

Après tant de déboires, le film Algérie pour toujours, rebaptisé La porte du soleil est enfin prêt pour être vu en salle. En effet, il sera présenté à la presse le 5 mars, à 10h et le soir sur invitation, a-t-on appris auprès des membres du film. La sortie mondiale du film algérien qui a fait couler beaucoup d’encre l’an dernier se fera, elle, le 18 mars et dans pas moins de 30 pays dont la Chine (600 salles), France (400 salles) et les USA, comparé à l’Algérie où il sera distribué uniquement pour l’instant à la salle Ibn Khaldoun.

Le film, dont le site Allociné fait la promo, se présente comme un long-métrage d’une heure trente avec un budget estimé à 4000.000 $. Un film d’action qui sans doute plaira aux amateurs du genre même si Allociné parlant de distribution d’acteurs évoque «un casting des plus improbables, avec la chanteuse pop Lorie, le comique Smaïn et l’ex-boxeur Mike Tyson» ce qui est vrai, compte tenu du fleuve qui sépare ces différents univers artistiques.

Notons que la chanteuse Lorie interprète également Gates of the sun, la chanson principale de la bande originale, histoire de poursuivre la promo du film tout en chanson. «En ce cinquantième anniversaire de son indépendance, l’Algérie va être confrontée à une menace qui risque de rouvrir de profondes blessures. Un ennemi complote dans l’ombre et projette de déclencher des actions violentes sur le territoire algérien. L’OAS, l’ancienne organisation terroriste, renaît de ses cendres. L’association criminelle est dirigée par Slimane (Smain), un homme sans foi ni loi, animé par un profond désir de vengeance. Slimane va semer la terreur au sein de la société algérienne. Il est aidé en cela par la sulfureuse et impitoyable Sanya (Lorie), son bras armé. Mais un homme va se dresser contre eux. Il s’appelle Jawed (Zakaria Ramdane). Membre des services secrets, il infiltre la bande de Slimane et va nous entraîner dans un tourbillon d’actions et d’émotions. Prêt à donner sa vie pour son pays, il va affronter les démons du passé.» Ceci est le synopsis de ce film interdit au moins de 12 ans, dont le tournage qui a duré dix semaines a eu lieu intégralement dans la ville d’Oran et dont l’image sombre de ses bas-fonds sera bien visible à l’écran mais aussi son charme touristique avec ses paysages naturels tel le fort de Santa Cruz qui domine la ville.

Le film qui se décline avec plein de cascades en tous genres est truffé de courses poursuites en voitures et de scènes de bagarres. Produit par la société Access (V) PROD, Les portes du soleil met en exergue, rapporte le site du film «le patriotisme, le courage ainsi que l’ambition d’un jeune Algérien au premier rôle, qui se bat en équipe à l’aide des jeunes agents des services de sécurité afin d’exprimer la motivation d’un peuple au 1 million et demi de martyrs». Sa thématique ajoute-t-on «tourne autour de l’enlèvement de personnalités importantes par des truands. Toutefois, l’opération échouera grâce aux agents dans l’ombre qui veillent à la sécurité du pays.» Habitué à nous faire marrer avec ses sketchs hilarants, le comédien Smain y joue donc un truand véreux qui tente de semer la terreur par tous les moyens pour venger un peu ceux qui sont partis après l’indépendance, croit-on d’après la bande-annonce. Sa hargne n’a d’égale que la force musclée avec laquelle il s’emploie à tout faire sauter sur son passage.

Un seul homme s’y opposera, ce sera notre James Bond national alias le jeune comédien prodige rompu aux arts martiaux alias Zakaria Ramdane, aux commandes du film en tant que producteur qui a eu l’insigne courage d’épouser deux casquettes pour aller au bout de son aventure cinématographique sans repos ni répit. Car, il est bon de rappeler que l’Algérie via le ministère de la Culture avait refusé de soutenir ce film financièrement. Aussi, outre le fait de pouvoir se targuer d’avoir ramené à Oran les meilleurs cascadeurs au monde «des Thaïlandais qui ont déjà fait leurs preuves dans l’exploit Bangkok Renaissance, l’ancien film du réalisateur Jean-Pierre Minéo», le producteur s’est fait aussi plaisir en invitant comme guest le boxeur et star hollywoodienne Mike Tyson qui lui n’est plus à présenter. Notons aussi que Zakaria Ramdane est le premier détenteur d’un record du monde établi en 2002 dans le domaine des arts martiaux, le réalisateur et scénariste pour sa part, Jean-Marc Mineo est expert en kung-fu, vainqueur de la Coupe du monde en 1987. Effectuant de nombreux séjours au temple de Shaolin, on peut aisément deviner ainsi pourquoi ces deux-là se sont rejoints sur ce film. En effet, les deux hommes sont d’éternels passionnés des arts martiaux de haut niveau et ne comptaient pas en rester là… ils ont ainsi permis à de nombreux jeunes Algériens à se former en ce métier de cascadeurs tout en évoluant dans le paysage urbain d’Oran offrant une vision peu banale et assez contrastée d’une fiction algérienne assez singulière.

Il est bon enfin de signaler les noms du reste du casting dont Bahia Rachedi qui interprète le rôle d’une ministre de la Culture, Mohamed Adjaimi, Hassane Benzrani, Ahmed Bendaoud, Mourad Khan, Ahmed Benaïssa, ou encore Sofia Nouacer Kouninef, Hamou Mohamed, Abdelkader Djeriou et Benblale Madjid. Les acteurs internationaux comptent aussi Patrice Quarteron (Champion du monde Muay Thai), Hoang Nghi (Champion du monde de kung fu, doublure de Jet Li), Patrick Kazu Tang et Thevada Dek. Plaira ou ne plaira-t-il pas? Wait and see.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 0,190 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5