Après avoir remporté en 2018 la Silver Cup et s’être qualifiée pour la Rugby Africa Gold Cup : Le Mondial 2023, objectif de la sélection algérienne

lundi 1 avril 2019 à 13:57
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

L’équipe nationale de rugby, surnommée le XV aux Deux Lions, qui après avoir remporté en 2018 la Silver Cup et qualifiée pour la Rugby Africa Gold Cup, l’équivalent de la Coupe d’Afrique des nations en football, ambitionne d’aller au Mondial qui sera organisé en France en 2023.

Un objectif pour lequel le président de la Fédération algérienne de rugby (FAR), Sofiane  Abdelkader Ben Hassen et toute son équipe travaillent d’arrache-pied pour y parvenir, en dépit du manque de moyens et d’infrastructures. Et pour y arriver et avoir toutes les chances de son côté, le président de la FAR a signé une convention de partenariat avec la Fédération française de rugby (FFR) pour le développement de la discipline en Algérie.

Pour cela, une délégation de la FFR, conduite par son président, Bernard Laporte, ancien sélectionneur du XV de France et ancien secrétaire d’Etat aux Sports en France, effectue une visite de travail en Algérie, du 30 mars au 2 avril, à l’invitation de la FAR couronnée par la signature d’un protocole d’accord entre les deux fédérations portant notamment la formation des arbitres entre autres.

Accompagné de Nicholas Hourquet, responsable des relations internationales et institutions Rugby de France 2023, M. Laporte, qui devrait se rendre à Oran, a animé, conjointement avec homologue algérien, un point de presse hier matin à Sidi Yahia, au siège de la Société Générale, partenaire de la FAR. L’ancien sélectionneur du XV de France, qui découvre l’Algérie pour la première fois, rêve, lui aussi, de voir la sélection algérienne participer au Mondial-2023 qui se tiendra en France. «Ce serait formidable de voir l’Algérie participer au Mondial-2023 d’autant plus que la Fédération algérienne de rugby a accompli un parcours honorable en un laps de temps», a-t-il déclaré en affirmant que la FFR est là pour accompagner son homologue algérienne dans le développement de la discipline.

Pour sa part, M. Ben Hassen, qui est revenu sur les acquis du rugby en Algérie depuis la création de la fédération en 2015, a mis en avant les grands exploits du XV algérien qui a remporté la Silver Cup 2018, la qualification pour la Gold Cup 2019 ainsi que son adhésion au Rugby Afrique en décembre 2016 et en attendant son affiliation à la World Rugby (Fédération internationale de rugby) qui n’est qu’une formalité ; une affiliation qui sera étudiée lors de la réunion du conseil d’administration de WR au mois de mai prochain. «Un bon parcours réalisé en un temps record», se targue M. Sofiane Abdelkader Ben Hassen qui place la qualification au Mondial 2023 comme objectif n°1.

Au niveau national, la FAR commence à s’installer doucement, mais sûrement dans les différentes villes et régions. Disposant aujourd’hui de 5 000 licenciés dont 3 500 garçons, 14 clubs et 3 ligues de wilaya, la FAR entend développer davantage la discipline au niveau national. Pour cela, le président de la FAR s’appuie sur l’aide des autorités, notamment le ministre de la Jeunesse et des Sports, qu’il remercie au passage, pour sa contribution au développement du rugby. «Le MJS a mis à notre disposition l’annexe du stade Mustapha-Tchaker. C’est une grande première pour le rugby algérien. Nous allons continuer à faire la prospection des jeunes dans l’espoir d’augmenter notre présence partout», a ajouté M. Ben Hassen qui explique que la qualification de l’Algérie pour le Mondial 2023 aura d’énormes retombées positives et en Algérie et en France. Plusieurs partenaires ont affiché leurs disponibilités à accompagner la jeune Fédération algérienne de rugby dans ses objectifs.

Ahmed Ammour

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,252 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5