3e édition du Rallye «Challenge Sahari international» : Une opportunité pour promouvoir le tourisme Saharien au Sud-ouest

dimanche 10 décembre 2017 à 15:36
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

La ville de Tiout (82 km au sud de Naâma) a abrité vendredi, le départ de la deuxième étape du Rally «Challenge Sahari international», Tiout-Taghit sur 328 km dont 97 km en pistes, faisant pour la première fois l’expérience de cette manifestation, qui représente une opportunité pour la promotion des paysages naturels et éblouissants du Sahara du sud-ouest algérien.

Les personnes et organismes devant accueillir les délégations sportives ont veillé à donner une belle image de la profondeur de la société algérienne et ses diverses traditions, avec la mise en évidence de la splendeur de la nature que caractérise l’Oasis Tiout combinant dunes, palmiers et eaux douces. Ainsi, le wali de Naâma, Mohamed Hadjar, qui a donné dans la matinée le coup d’envoi de cette deuxième étape du Rally, a déclaré : «C’est un réel plaisir de voir une manifestation sportive d’une telle envergure ici à Naâma, c’est aussi une opportunité que nous voulions exploiter avec tous les moyens possibles pour faire connaître la diversité touristique, culturelle, sociale et de cette belle région». L’Oasis Tiout a accueilli les participants algériens et étrangers au Rally par de la Fantazia, Baroud, danses traditionnelles de terroir algérien, et des troupes musicales de Gnawa et Karkabou, dessinant un décor folklorique exceptionnel. De leur côté, les habitants de Tiout ont réservé un accueil chaleureux aux participants, exprimant leur désir de voir leur région retrouver sa place en tant que Zone d’attraction touristique compte tenu de son style architectural traditionnel et ses multiples sites archéologiques. Les participants au Rally ont exprimé leur joie devant l’accueil réservé par les habitants de Tiout ainsi que leur vive admiration de la beauté et la splendeur naturelle de la région, faisant part de leur désir de revenir prochainement non pas en tant que sportifs, mais touristes accompagnés de leurs familles dans le but de découvrir le désert algérien. Le pilote italien, Santiago Ferucci, a souhaité, à ce propos, voir le sport motocycliste se développer dans cette région qui dispose de parcours adaptés principalement les dunes et sables qui poussent le sportif à faire face aux difficultés, faisant savoir qu’il est habitué au monde des Rallys, mais celui là, est exceptionnel, vu la splendeur des paysages naturelles. Pour sa part, le Français Thierry Pinial, accompagné de sa femme, a salué l’accueil «parfait» et l’organisation, alors que sa compagne Sofia, malgré le peu de sommeil et l’arrivée tardive, a dit : «Je ne suis pas fatiguée de ce que j’ai vu et ressenti ici, je suis impressionné». De leur côté, les sportifs algériens ont remercié les organisateurs qui ont pris en charge les préparations. «Ce volet était très bien maîtrisé», selon le pilote dans la catégorie Motocycles, Foudil Allam. Son compatriote Hadj Hicham du Club Ghizlane Fenecs (Laghouat), a abordé quant à lui, la compétition : «Nous aurons une rude concurrence de la part des étrangers disposants de toutes les commodités et équipements, par contre nous avons l’expérience de l’aventure au fond des dunes et des sables, et cela gardera nos espoirs d’atteindre le podium».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
23 queries in 0,276 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5