Premières rencontres des professionnels du tourisme en novembre.

samedi 1 octobre 2016 à 12:43
Source de l'article : Lnr-dz.com

Les professionnels du tourisme algériens et tunisiens se sont donné rendez-vous pour les 17 et 18 novembre prochain, à Tunis, pour une rencontre, première du genre au profit d’un partenariat gagnant-gagnant.

Considéré comme un secteur indispensable pour l’économie tunisienne et l’un des secteurs sur lesquels l’Algérie mise pour un développement économique hors-hydrocarbures, le tourisme est au menu des projets de coopération entre les deux pays d’où ce premier rendez-vous professionnel qui sera organisé à Tunis par AH Conseils (Agence de communication et évènementielle spécialisée dans l’organisation des évènements professionnels) en partenariat avec l’ONTT (Office national du tourisme tunisien), Conect International (Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie), la Fédération tunisienne des agences de voyage (FTAV), le Conseil international des femmes entrepreneurs (Cife), le groupe Louati (Algérie-Tunisie) et plusieurs autres acteurs du secteur.

Selon les explications fournies par les initiateurs de l’évènement, il s’agit d’une première rencontre du genre en Afrique dite «BTOB Tourisme» renforçant le partenariat international en la matière et le partenariat public-privé. Pour sa première édition, l’évènement tunisien accueillera donc l’Algérie pour deux jours de travaux sous le thème «Coopération, expertise, opportunités d’investissement et de croisement d’intérêt». En effet, les participants algériens seront des investisseurs entre actuels et futurs hôteliers, porteurs de projets touristiques d’envergure, tour-opérateurs, agences de voyage, écoles et centres de formation spécialisés dans le secteur du tourisme.

Pour ce qui est du choix de l’Algérie comme premier pays invité à l’évènement tunisien, les organisateurs l’expliquent par un ensemble de facteurs dont un terrain potentiel pour des affaires fructueuses dans le secteur du tourisme car, note-t-on, «le pays connaît une amélioration constante du climat des affaires et l’émergence du secteur privé». «L’Algérie peut constituer une porte d’accès au marché d’un tourisme de qualité, une localisation attractive à la fois culturelle et naturelle dont un désert à perte de vue, des monuments historiques incomparables et la culture des falaises», souligne-t-on.

Il est de même précisé qu’«en plus de ces facteurs, s’ajoute la volonté des autorités algériennes de développer le secteur du tourisme qui se matérialise par l’élaboration du schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT)». Pour ce qui est de la partie tunisienne, il est notamment rappelé les 50 ans d’expérience dans le tourisme, un savoir-faire reconnu et une main-d’œuvre qualifiée permettant au pays d’être l’une des destinations principales du marché européen. «En outre, forte de son potentiel, la Tunisie a pu réagir de manière positive à la crise du tourisme survenue après 2011.

Cette réactivité, le pays la doit à ses voisins maghrébins notamment l’Algérie», tient-on à souligner. En somme, l’objectif principal des premières rencontres BTOB tourisme, est de renforcer le partenariat tuniso-algérien pour «l’expansion pérenne de l’un et le développement économique de l’autre», concluent les initiateurs des rencontres précisant que plus de 100 entreprises et 500 décideurs sont attendus à Tunis en novembre où plus de 500 rencontres sont au programme.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
22 queries in 0,435 seconds.