Algérie-UE: l’avenir des relations parlementaires au centre d’une rencontre Bensalah/Panzeri.

samedi 5 novembre 2016 à 10:27
Source de l'article : Dknews-dz.com

L’avenir des relations entre les parlement algérien et européen ont été jeudi au centre d’une rencontre entre le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, et le président de la délégation chargée des relations avec les pays du Maghreb et de l’UMA au Parlement européen, Pier Antonio Panzeri, qui effectue une visite en Algérie, indique le Conseil.

La rencontre a été une occasion pour « échanger les vues et examiner l’avenir des relations entre les parlementaires algériens et européens, à la lumière des nouvelles données enregistrées au double plan régional et international », ajoute le Conseil dans un communiqué.

« La visite se veut une occasion pour dessiner le contours de l’avenir et adopter une méthode d’action efficace », a indiqué M. Bensalah, précisant que « l’Algérie vit une nouvelle étape dans le cadre de la sécurité et de la stabilité, la nouvelle constitution ayant consacré les libertés individuelles

et ancré la démocratie participative ».

Il a, en outre, exhorté le parlement européen « sans intention de s’immiscer dans ses affaires, à écouter l’avis du parlement algérien avant d’adopter une quelconque décision relative à l’Algérie ».

Concernant les relations qui lient l’Algérie et l’UE, le président du Conseil de la nation a cité « les défis communs auxquels les deux pays font face, notamment le terrorisme, le crime organisé, ainsi que l’insécurité et l’instabilité dans les pays du voisinage, comme le Mali, la Libye, outre la question du Sahara occidental, un des facteurs d’instabilité dans la région, à laquelle il a préconisé de trouver une solution dans le cadre des décisions de l’ONU.

Il a souligné, à cet effet, « le rôle de l’Algérie pour instaurer la paix et la sécurité dans les pays voisins », appelant l’UE « à assumer ses responsabilités au regard des relations entre le Maghreb et les pays du Sahel », rappelant que « la sécurité en Europe dépend de la sécurité des pays du Maghreb ».

Le dossier de la communauté maghrébine et arabe constituent « l’un des principaux axes de la rencontre », a indiqué M. Bensalah plaidant « à mettre fin à toute forme de discrimination religieuse et ethnique dont souffre cette catégorie », mettant en garde contre l’assimilation de l’Islam au terrorisme.

M. Panzeri a affirmé que sa visite en Algérie s’inscrivaitt dans le cadre de « la nouvelle démarche qui vise à renforcer la coordination et la coopération avec l’Algérie qui connaît des changements radicaux », notamment la nouvelle Constitution qui étend le champ de la liberté d’expression et la pratique démocratique ».

Le même responsable a exprimé « la disponibilité » du parlement européen à coopérer avec l’Algérie pour relever les défis, à travers l’ancrage d’une politique de coopération qui sert les intérêts des deux parties.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
26 queries in 0,431 seconds.