Mercredi 23 septembre à 22:58
La BNA et la BDL lance le leasing en Algérie

La BNA et la BDL lance le leasing en Algérie

Il ne s’agit pas d’une formule de remplacement au crédit à la consommation.

Sur ce point, M. Bechtarzi Mohamed Arselane et M. Mohamed Seghir Benbouzid, respectivement P-DG de la BDL et de la BNA, ont été clairs.

Réunis, hier, en conférence de presse au siège de la DG de la BDL à Staouéli, en présence de M. Hadji Babaâmmi, DG du Trésor et représentant du ministère des Finances, ces derniers ont expliqué que le leasing s’adresse aux PME-PMI et intervient pour offrir un cadre favorable avec des avantages fiscaux intéressants pour le financement des investissements des biens d’équipement des entreprises et des professionnels clients.

C’est donc la BDL et la BNA en tant que banques publiques, en attendant que les autres suivent, qui ont ouvert le bal dans le cadre d’une association à parts égales pour la création de la première société nationale de leasing.

Une offre qui, jusque-là, était proposée par sept établissements financiers privés qui n’avaient pas la capacité de satisfaire le besoin en la matière.

Cette initiative publique sera concrétisée à travers une nouvelle société dont le capital social est de l’ordre de 3,5 millions de dinars, et dont le siège sera à Zéralda.

Les rênes de cette nouvelle entité seront confiés à Krim Mohamed qui assurera la DG après avoir mené avec brio, selon ses responsables, ce projet à terme suite à une gestation qui a duré plusieurs mois.

Il s’agit en fait pour ces banques d’un nouveau produit qui a nécessité un temps de recherche du savoir-faire pour la mise en pratique de cette nouvelle formule.

L’offre sera disponible à ses débuts dans cinq agences de la BDL et cinq autres de la BNA à Alger, Oran, Sétif et une ville du Grand-Sud, en l’occurrence Ghardaïa ou Béchar qui devront réserver un espace précis, et concernera pratiquement l’ensemble des secteurs dont les travaux publics, les transports, la manutention, l’industrie, le secteur médical.

Mais en quoi consiste le leasing ? M. Krim Mohamed en vantera les mérites en expliquant que cela profitera à l’entrepreneur qui ne subira pas les charges de l’amortissement de l’investissement.

Autrement dit, il devra s’acquitter d’un loyer sur une période allant de 4 à 5 années qui sera composé du capital et aussi du bénéfice qui revient à la banque, et à la fin de cette période, il y aura une valeur résiduelle de 1% à l’acquisition.

Précision de taille, le remboursement du loyer pourrait être dégressif comme il pourrait demeurer constant.

« Le ticket sera de l’ordre de 10 millions de dinars et pourrait être revu à la hausse”, a déclaré M. Krim en insistant sur les moyens modernes qui seront consacrés à cette nouvelle offre en permettant le traitement du dossier en un laps de temps très court qui ne dépassera pas les 72 heures.

À noter que le leasing figure parmi les mesures retenues dans le cadre de la nouvelle loi de finances 2009 et vient renforcer ainsi le financement bancaire classique.

Il s’agit aussi de l’augmentation du niveau de garanties des crédits aux PME dont le plafond passera de 50 à 250 millions de dinars, de l’élargissement de la garantie de l’État au Fgar, doté de capacités supplémentaires de 40 milliards de dinars, de l’amélioration du traitement des dossiers de crédits aux PME par les banques et de la création de filiales, par les banques, qui seront chargées du capital investissement.

NABILA SAÏDOUN

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360

Recherche d'offres d'emploi

articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook