Spécial Présidentielles 2014

Toute l'actualité en direct
Mardi 8 janvier à 13:08
Liberte
Solidarité belgo-algérienne : le geste qui sauve

Solidarité belgo algérienne : le geste qui sauve

Ces prochains jours, il va pouvoir recevoir un rein de son père et être opéré de la vessie grâce à la solidarité des citoyens vivant en Belgique et avec l’aide de l’hôpital Saint-Luc. En attendant, pendant une dizaine de jours, il doit encore subir un lourd traitement quotidien.

Les 180 000 euros nécessaires ont été rassemblés avec l’aide de l’association sans but lucratif « Espoirs de mères et d’enfants » de Charleroi et celle d’ Ahmed Ben Abderrahman, le gérant de l’hôtel Mozart qui a offert l’hébergement et qui nourrit la petite famille depuis trois mois.

Le cadeau de fin d’année a été à la hauteur de l’espérance de tous ceux qui ont multiplié leurs efforts depuis de nombreux mois puisque le propriétaire de cet hôtel bruxellois vient de saluer les donateurs. “Merci à tous les Belges, à tous les étrangers, et à tous ceux qui ont mis leurs mains dans les poches. Je remercie aussi l’hôpital Saint-Luc qui a fait cadeau de 100 000 euros. La grande sensation pour moi, c’était le 31 décembre.”

Le dernier jour de l’année , un citoyen , qui a préféré garder l’anonymat, a même donné 18 500 euros. .. Il sait que le patron de l’hôtel Mozart a la main sur le cœur.

Depuis une vingtaine d’années, le gérant de cet hôtel niché au cœur de la capitale à cinq minutes de la gare centrale et de la magnifique Grand Place multiplie les gestes de cette solidarité qui fait tellement défaut en période de crise économique. Plutôt que de pointer du doigt et désigner les boucs émissaires , le gérant du Mozart aide les étrangers, loge des Sans Domiciles Fixes et nourrit des sans-papiers.

Il y a quelques années, l’hôtel d’Ahmed Ben Abderraham s’est même transformé en maternité puisque le gérant marocain de l’hôtel de la Rue au Marché aux fromages avait décidé d’offrir en plein hiver le refuge à six femmes et enfants sans papier qui devaient accoucher à l’hôpital Saint-Pierre , une institution qui dépend du Centre Public d’Aide Sociale de la Ville de Bruxelles.

Le papa d’Oussama est visiblement très heureux . “Je me sens vraiment bien ici, comme chez moi. Je remercie tous ceux qui nous ont aidés. C’est inimaginable tout ce que les gens ont fait pour nous. J’espère que l’on pourra bientôt opérer Oussama pour que l’on rentre vite chez nous dans notre famille.”

Ahmed Ben Abderrahman renoue avec la reliance . Pour lui, une société juste ne peut être celle qui divise , oppose et exclut .

Ce père Noel bruxellois a déjà offert des dizaines de milliers de nuitées dans son trois étoiles et il vient d’ ajouter à son palmarès , avec toute simplicité, un geste qui sauve, un mouvement solidaire et digne au moment où le repli sur soi est légion.

A.M

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook