Signature d’une convention portant sur la conversion d’une partie de la dette algérienne détenue par l’Espagne

dimanche 23 octobre 2016 à 20:50
Source de l'article : Maghrebemergent.com

L’Algérie et l’Espagne ont signé dimanche à Alger une convention portant sur la conversion d’une partie de la dette algérienne détenue par l’Espagne en investissements agricoles dans la filière oléicole.

La convention a été signée par le P-dg de la Société publique de développement et de mise en valeur agricole Agral, relevant de la Société de gestion des participations de l’Etat Développement agricole (Sgp/Sgda), Belkacemi Bencheikh, et le représentant de la société espagnole d’engineering de projets LIC, Francisco Javier Pozo Fernandez-Freire, en présence des ministres, respectivement, des Finances, Hadji Babaammi, de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdesselam Chelghoum, et de l’ambassadeur d’Espagne à Alger, Alejandro Polanco.

Cette convention prévoit de convertir une dette de sept (7) millions d’euros détenue par l’Espagne en investissements espagnols pour l’intensification de la production oléicole à travers la mise en oeuvre d’une exploitation d’une superficie de 150 hectares à M’sif (wilaya de M’sila) pour la culture intensive d’oliviers, a expliqué M. Benlkacemi à la presse en marge de la cérémonie de signature.

La culture intensive est une technique devant permettre de planter jusqu’à 1.500 plants d’oliviers/hectare au lieu de 400 plants/hectare actuellement, a précisé le même responsable.

A travers ce partenariat, la partie espagnole apportera son assistance technologique pour la mise en oeuvre de l’exploitation agricole, a-t-il ajouté.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
30 queries in 0,407 seconds.