LunarGlide+ 6 Nike
Lundi 30 décembre à 9:08
l Expression
Produits d’alimentation générale, Les marchés de gros font défaut

Produits dalimentation générale, Les marchés de gros font défaut

Les marchés de gros font défaut

«La hausse exorbitante des prix des denrées alimentaires est due au manque, voire à l’inexistence des marchés de gros en alimentation générale». C’est ce qu’a déclaré hier, un membre de la commission des marchés de gros des produits d’alimentation générale, Omar Azeri, lors d’une conférence de presse animée au siège de l’Ugcaa à Alger. «Les pouvoirs publics doivent créer des marchés de proximité d’une manière étudiée pour éviter de tomber dans les mêmes erreurs du passé», a-t-il averti. «Le pays aujourd’hui ne possède aucun marché de gros en alimentation générale», a-t-il ajouté.

Le peu qui existe, selon lui, baigne dans une anarchie totale. C’est l’exemple du marché de Semmar (Gué de Constantine). Alors que ce dernier est considéré comme l’un des plus importants du pays. «Le marché de Semmar n’est pas approprié pour l’activité commerciale», a déploré M.Azeri. Soulignant que ce lieu ne répond à aucune règle de commercialité, d’hygiène et de sécurité alimentaire.

Face au manque flagrant de ces marchés de gros en alimentation générale, la commission a appelé le ministère du Commerce de mettre en oeuvre le programme relatif à la création des marchés de gros en alimentation générale. «Ces marchés non seulement vont contribuer à l’organisation de l’activité du commerce, mais elles permettront également le contrôle du prix des produits», a estimé l’interlocuteur.

Afin de pallier aux déficits d’espace ainsi que les conditions de travail, le conférencier a indiqué que les commerçants du marché de Semmar sont prêts à prendre l’initiative de construire ce marché et cela avec leurs propres moyens. «On demande à l’Etat de nous attribuer des lots de terrain pour la construction de regroupements de commerce de produits alimentaires qu’on réalisera par nos propres moyens», a affirmé M. Azeri. Pour ce qui est de la gestion du marché, le même interlocuteur a ajouté que celle-ci est du ressort de l’état. Par ailleurs, il a regretté le fait que le bureau exécutif des marchés de gros des produits alimentaires «se focalise uniquement sur l’organisation des marchés de gros des fruits et légumes». A cet effet, le conférencier a interpelé ce bureau, afin de porter de l’intérêt à l’alimentation générale et penser à créer des marchés de gros dans le secteur. Pour sa part, le président de ladite commission, M.Said Guebli, a jugé que l’Etat a ignoré complètement ce créneau. «L’Etat construit et réalise dans différents domaines à l’exception de celui des marchés de gros en produits alimentaires», s’est-il interrogé. Il a également évoqué les conditions lamentables dans lesquelles «les 750 commerçants exercent leur travail». Il y a une année, les commerçants du marché de gros de Semmar ont protesté contre la décision du wali d’Alger à l’époque contre la circulation des camions qui cause des difficultés aux piétons notamment les enfants scolarisés. C’est pourquoi lors de cette conférence, les membres de cette commission ont appelé les autorités à la mise en place de parkings afin d’éradiquer le problème de la circulation dans le marché.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook