Le Pentagone élargit son réseau mondial de drones: Arsenal de guerre US à nos frontières Est.

samedi 29 octobre 2016 à 15:39
Source de l'article : Letempsdz.com

Après la base militaire qu’ils sont en train de construire non loin de nos frontières sud, à Agadez au Niger, les Etats-Unis rapprochent encore plus leur arsenal de guerre du territoire national.

Le Pentagone aurait secrètement élargi son réseau mondial de drones à l’Afrique du Nord, en déployant des avions sans pilote et un personnel militaire dans une base aérienne en Tunisie pour effectuer des missions d’espionnage en Libye, a rapporté le Washington Post, citant de hauts responsables américains sous couvert d’anonymat. Les drones déployés fin juin dernier ont joué un rôle clé dans l’offensive américaine contre l’organisation terroriste autoproclamée Etat islamique (Daech/EI) à Syrte en Libye, où les Etats-Unis ont mené 300 frappes depuis août dernier, selon le quotidien américain.

Les mêmes sources précisent que ces appareils, utilisés dans la collecte de renseignements, ne sont pas armés, en ajoutant que le Pentagone pourrait utiliser des drones de combat si le gouvernement tunisien donnait son feu vert. Elles ajoutent que leur déploiement fait partie d’une stratégie de l’administration Obama pour l’ensemble du Moyen-Orient qui consiste à placer ces appareils dans toutes les régions exposées aux risques d’infiltrations terroristes et qui pourraient constituer une menace pour l’Occident.

L’accès à la base aérienne tunisienne devrait faciliter la collecte de renseignements en Afrique du Nord, une région considérée jusqu’ici comme «un angle mort» pour les services de renseignements américains et occidentaux, relèvent les mêmes sources. L’ambassade de Tunisie à Washington a refusé de commenter cette information, selon le Washington Post. Mais le démenti est venu du porte-parole du ministère de la Défense tunisien, Belhassen Oueslati, qui a déclaré que l’information rapportée par le Washington Post n’avait aucun fondement.

Les Etats-Unis sont sur le point d’investir dans une base aérienne au Niger, à Agadez, pour y déployer des drones dans le cadre de la lutte antiterroriste au Sahel. Il s’agit du plus important investissement du Pentagone en Afrique. Le projet de 100 millions de dollars a été établi en coordination avec le gouvernement du Niger, selon Africom. Le Pentagone avait demandé une enveloppe supplémentaire de 200 millions de dollars au titre du budget 2017 pour financer ses opérations de lutte antiterroriste en Afrique du Nord.

C’est la première fois que le Pentagone inclut séparément un financement destiné aux opérations militaires contre Daech en Afrique, mais le département de la Défense américain n’a pas fourni de détails sur la façon, dont l’argent sera dépensé. Le «gendarme du monde», veut ainsi, tout contrôler et ses déploiements militaires un peu partout dans le monde, constituent pour beaucoup une «menace supplémentaire».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
26 queries in 0,447 seconds.