Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 Plusieurs projets culturels en phase de finalisation

mardi 14 septembre 2010 à 9:53
Source de l'article :

17A_212604116.jpgà quelques mois du lancement officiel de la manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011», la ville hôte se fait un total lifting surtout au niveau de ses établissements culturels.

En sus de ces opérations de réhabilitation, d’autres projets qui ont été initiés par la wilaya sont en bonne voie de concrétisation, selon les affirmations des responsables de la Direction de la culture de la wilaya. Ces projets «enregistrent un taux d’avancement important», ont-ils soutenu.

Appelés à renforcer le secteur en infrastructures culturelles, ces établissements sont susceptibles de combler le déficit exprimé en ce domaine dans la capitale des Zianides qui entend être fin prête pour son rendez-vous avec cette manifestation culturelle. Certains projets sont au stade de dernières retouches, alors que d’autres sont en voie d’achèvement pour être livrés au mois de novembre ou décembre prochains. Parmi ces établissements figure le nouveau complexe culturel dont le taux de réalisation dépasse les 80 pour cent. Ce projet comporte une salle d’exposition.

D’une capacité de 1 200 places, une salle de conférences de 300 places, d’autres espaces réservés aux ateliers et expositions culturelles et historiques en plus de salles de recherche et d’étude et autres annexes culturelles.

Selon les prévisions de la Direction de la culture, ce projet lancé en décembre 2007 sera fin prêt avec l’ouverture de la manifestation internationale «Tlemcen capitale de la culture islamique» et devra abriter les activités culturelles et intellectuelles de haut niveau.

Parallèlement, les travaux de réalisation du nouveau centre d’études et de recherches andalouses sont à pied d’œuvre selon une architecture typiquement arabo-musulmane.

Cet édifice offrira 1 000 places pédagogiques aux étudiants et chercheurs spécialisés dans les arts andalous et les recherches approfondies en matière de patrimoine musical, architectural, en arts populaires et folkloriques et art culinaire.

Par ailleurs, les travaux de construction d’une bibliothèque urbaine dotée de techniques modernes et deux salles de représentations et de théâtre en plein air, d’un musée et d’un centre islamique qui offrira plusieurs salles de conférences et de répertoires, d’une bibliothèque spécialisée et ateliers d’art culturel islamique en plus d’ailes réservées à la recherche.

Bâti sur une superficie de 4 000 mètres carrés, ce projet comporte une salle polyvalente d’une capacité de 500 places. Les travaux de réalisation ont été lancés pour un coût préliminaire de 35 millions de dinars en attendant sa réévaluation, souligne la direction de culture de la wilaya de Tlemcen.

S’agissant de la restauration, plusieurs édifices culturels font l’objet de travaux d’aménagement et de confortement dans une optique de valorisation.

Il s’agit, entre autres, du palais royal implanté au site historique de El Mechouar où des travaux de restauration sont en cours, selon les sources architecturales disponibles, ainsi que le complexe religieux d’El Ubbad et les ruines de Mansourah et Bab El Karmadine.

W. S.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
13 queries in 0,086 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5