OMAR HASNAOUI : «Nous attendons l’appui d’Algérie Télécom pour pouvoir généraliser l’IPTV»

jeudi 11 janvier 2018 à 21:39
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

L’entreprise Hasnaoui Télécom Algérie (HTA) qui a mis sur le marché algérien, en 2012, une solution de télévision par câble, l’IPTV en l’occurrence, se trouve dans l’impossibilité de la commercialiser sur l’ensemble du territoire national, en dépit de ses avantages.


Omar Hasnaoui, directeur général du groupe éponyme et président de la filiale HTA, qui s’exprimait mardi sur Radio M, a signalé que cette solution qui permet aux abonnés de regarder la télévision mais aussi de se connecter sur internet permet, en premier lieu, de faire disparaître définitivement les paraboles qui enlaidissent les façades des immeubles du pays. «Elle garantit aussi aux abonnés d’avoir une image stable et de haute qualité», a-t-il expliqué ajoutant que lorsqu’une déconnexion internet survient, l’abonné peut continuer à regarder la télévision sans risque d’interruption. La promotion immobilière Erriad d’Oran, réalisée par la filiale construction du groupe Hasnaoui, est aujourd’hui devenue une cité pilote où les résidents ont troqué les antennes paraboliques avec la solution IPTV. D’après l’invité de Radio M, une proposition a été faite par HTA à Algérie Télécom pour travailler en partenariat afin de généraliser l’IPTV à l’échelle nationale. Algérie Télécom n’a toujours pas donné son accord quant à l’ouverture de son Backbone en vue de permettre à HTA de déployer sa solution au niveau de l’ensemble du territoire. Véritable douche froide pour HTA qui s’était lancé d’ailleurs dans la technologie IPTV dès l’annonce de l’ouverture du Backbone d’Algérie Télécom… il y a cinq ans. Ce qui semblait être une ouverture imminente n’a pas dépassé la phase d’annonce. Entretemps, HTA a acheté une solution pour répondre à la demande de pas moins d’un million d’abonnés. M. Hasnaoui explique l’attitude d’Algérie Télécom par plusieurs raisons. «En premier lieu, des considérations d’ordre étique et religieuse concernant les contenus de la télévision par câble et qui pourraient ne pas être compatibles avec la culture algérienne », indique-t-il signalant qu’il s’agit, en définitive, de contenus ayant déjà fait leur entrée en Algérie. L’absence d’une réglementation contraignant l’opérateur historique d’ouvrir son Backbone national aux opérateurs privés est un autre facteur de blocage, poursuit-il. Le patron de HTA dit être prêt à payer pour profiter du Backbone d’Algérie Télécom afin de généraliser l’IPTV, assurant que cette ouverture offrira de grandes possibilités.

Par Ahmed Bounour

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
84 queries in 7,506 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5