Naama: baisse du nombre d’oiseaux d’eau migrateurs dans la zone humide « Agla Daira »

mardi 5 février 2019 à 19:08
Source de l'article : Www.aps.dz

 Le nombre d’oiseaux d’eau migrateurs a baissé dans la zone humide « Agla Daira » dans la commune d’Ain Benkhelil (ouest de Naama), à 475 oiseaux cette année contre 3.900 en 2018, a-t-on appris mardi de la conservation des forêts de la wilaya.

La baisse du nombre d’oiseaux migrateurs, inventoriés dans cette zone du 13 au 31 janvier dernier au titre du recensement hivernal de l’année 2019, est due à la sécheresse et à la faible pluviométrie engendrant une réduction du bassin d’eau, a-t-on fait savoir au service de protection de la faune et de la flore.

Les oiseaux d’eau migrateurs, restés cet hiver dans cette zone humide,représentent huit espèces dont le canard à tête blanche, une espèce rare.

La zone humide de « Agla daira », classée en 2004 au titre de la convention internationale « Ramsar », occupe une superficie globale de 23.430 hectares dont 240 ha de plan d’eau et revêt une importance écologique. Elle constitue pour les oiseaux migrateurs une zone de vie et de reproduction au niveau de l’axe migratoire entre l’Europe et l’Afrique, selon le même responsable.

La sécheresse, le pacage excessif et les activités des riverains dont le braconnage menacent sérieusement l’écosystème dans cet espace naturel devant promouvoir le tourisme écologique et attirer les chercheurs en environnement, a-t-on déploré.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
58 queries in 0,278 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5