La mesure était en vigueur depuis l’été dernier : Levée de gel sur les associations de mosquées

lundi 15 avril 2019 à 10:40
Source de l'article : Reporters.dz

AZIZ LATRECHE

Le gel du renouvellement des autorisations pour les associations religieuses activant au niveau des mosquées, décidé l’été dernier, a été levé, a annoncé hier le nouveau ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmahdi, lors de l’ouverture d’une conférence consacrée aux activités de Dar El Imam durant le Ramadhan.

Cette levée de gel a été prise suite à la proposition émise jeudi dernier par les services du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, a fait savoir à Reporters la chargée de la communication du ministère des Affaires religieuses, Mounia Slim. «La décision a été prise par le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs en réponse aux préoccupations du ministère de l’Intérieur», a-t-elle expliqué.

Pour rappel, c’est l’ancien ministre des Affaires religieuse et des Wafks, Mohamed Aïssa, qui avait, en juillet 2018, pris la décision de geler le renouvellement des autorisations aux associations à caractère religieux activant au sein des mosquées, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Cette opération visait à empêcher les islamistes radicaux de faire main basse sur les comités religieux activant dans les mosquées en capitalisant sur les opérations de renouvellement de ces structures. Le gel des autorisations était décidé dans une période de renouvellement de ce document, le choix des membres de certains comités de mosquée avait conduit jusqu’aux affrontements, parfois violents, dans certaines mosquées du pays.

Les islamistes radicaux convoitaient les comités religieux qui leur permettraient de jouer un rôle influent sans passer par l’autorité officielle qui est celle de l’imam et ses assistants. C’est pourquoi, d’ailleurs, le nouveau ministre a tenu à prévenir que «si la levée du gel a réjoui tout le monde, il ne faudrait pas pour autant croire que les associations pourront activer dans les mosquées au détriment de l’autorité des imams». A notre question de connaître le nombre d’associations frappées par le gel des autorisations, le directeur des moyens au ministère de la tutelle, Mohamed Saâdou, nous répondra qu’il est «négligeable» par rapport aux 190 000 mosquées que compte le territoire national.

Intervenant à l’approche du Ramadhan, la décision annoncée hier par Youcef Belmahdi s’inscrit dans le cadre des promesses faites par la tutelle de ne ménager aucun effort pour la quiétude dans les mosquées. D’autres initiatives ont été prises dans le sens de l’orientation, à l’exemple de la distribution de copies du Saint Coran et du lancement de plusieurs campagnes de sensibilisation avant le Ramadhan pour encourager la solidarité au sein de la société.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
60 queries in 0,264 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5