Constantine – Zighoud-Youcef: Le wali au chevet des chantiers de logements en souffrance

mercredi 19 septembre 2018 à 11:55
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

A. Mallem

Constantine – Zighoud-Youcef: Le wali au chevet des chantiers de logements en souffrance

Au cours de sa visite d’hier dans la daïra de Zighoud-Youcef, M. Abdessamie Saidoune, wali de Constantine, s’est rendu dans deux chantiers de réalisation de logements au chef-lieu qui accusent des retards considérables, voire une paralysie qui dure depuis plusieurs années. Le wali a pris des décisions fermes pour la relance de ces chantiers tout en tranchant dans le vif. Pour le programme de 75 logements LSP connu sous le nom de «promotion Boucheham», dont le chantier a été lancé au cours de l’année 2007, soit près de 12 ans, et dont le taux de réalisation avoisine actuellement 75%, le wali a écouté l’entrepreneur et le représentant de l’association qui regroupe les souscripteurs qui ont donné chacun son explication.
A la lumière de celles-ci, il a décidé sur-le-champ de désigner une commission d’enquête composée notamment des directeurs des équipements publics (DEP) et de l’urbanisme et de la construction (DUC) qui se rendra la semaine prochaine dans la ville de Zighoud-Youcef pour recenser les problèmes qui existent dans ce projet. Il a donné un délai d’une semaine pour faire ce travail et lui rendre compte à travers un rapport succinct. M. Aouadi Azzedine, le président de l’association des souscripteurs à ce programme que nous avons contacté hier, a accusé l’entrepreneur de vouloir faire durer encore la réalisation du projet. «Il fait encore preuve de lenteurs incroyables tout en continuant à louvoyer auprès des autorités locales et de la wilaya», nous a-t-il confié. Ce promoteur, a ajouté notre interlocuteur, se plaignait toujours de faire face à un problème de financement pour poursuivre le chantier, mais étrangement et devant le wali il a préféré taire cet aspect en avançant autre chose pour justifier l’énorme retard du projet. «Prétextes qui n’ont d’ailleurs pas convaincu le wali».

Dans l’autre projet de logements, en l’occurrence celui des 200 LPA en construction à proximité du site de l’institut d’hôtellerie en cours de réalisation, le wali a pris également une décision tranchée en enlevant un quota de 72 logements au promoteur parce que ce dernier n’est pas parvenu, depuis 2011, à lancer le chantier du projet. En effet, ce promoteur n’a mis en chantier que la réalisation de 128 logements du programme de 200 et qu’il n’arrive pas encore à terminer depuis plus de 6 ans. Sur le site, après avoir écouté les explications du promoteur, le wali a pris la décision de lui enlever les 72 autres logements restants pour les confier à d’autres entrepreneurs afin d’accélérer la réalisation entière de ce projet que les souscripteurs attendent depuis 6 ans environ.

Toujours dans la ville de Zighoud-Youcef, le wali a inspecté le chantier du stade de 2000 places, et a déclaré que cette infrastructure sportive sera livrée à la fin de l’année en cours. Ce qui a fait dire à des membres de la société civile qui étaient présents que «c’est une chose impossible, au regard de ce qui reste encore à faire». Car, nous ont-ils confié hier, le chantier a atteint un taux de réalisation qu’on peut évaluer entre 50 et 60%, les grands travaux de béton ne sont pas encore lancés, etc.

Notons que le programme de la visite du wali dans la daïra de Zighoud-Youcef comprend aussi le lancement du chantier de réaménagement de la route de Djenane el Bez, une visite à l’école primaire du village Ain El-Hama dans la commune de Béni Hmidène ainsi que d’autres projets de logements dans cette commune.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,228 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5