Chambre d’artisanat et des métiers de Boumerdès : Création de plus de 10 500 emplois

mardi 18 juin 2019 à 11:00
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Plus de 10 500 emplois (entre permanents et provisoires) ont été créés dans le secteur de l’artisanat à Boumerdès, dans le cadre des dispositifs de la Chambre d’artisanat et des métiers (CAM) de la wilaya, a- t-on appris auprès d’une source relevant de cette structure. Ces emplois ont été créés à l’initiative de plus de 4.500 artisans (dont plus de 1000 artisanes) immatriculés auprès de la CAM de Boumerdès, selon les informations fournies au wali Yahia Yahiatene, à l’ouverture de la foire nationale de l’artisanat, au niveau du front de mer de la ville de Boumerdès, à l’occasion de l’ouverture de la saison estivale 2019.

Toujours selon les mêmes données fournies, sur place, ce nombre d’emplois créés entre 1998 à ce jour, a été recensé suite à l’action d’assainissement des listes de la CAM, dont les prévisions tablaient, au début, sur plus de 15 500 emplois créés par plus de 6 700 artisans, avant que ce chiffre ne soit revu à la baisse. Sur ce total d’emplois créés, plus de 5.400 sont le fait de plus de 2.850 artisans activant dans le domaine de l’artisanat de services, contre 2.930 postes d’emplois créés par près de 800 artisans dans l’artisanat d’art et près de 2.230 emplois crées par 900 artisans dans l’artisanat de production. Une majorité des artisans immatriculés à la CAM de Boumerdès activent dans des unités familiales implantées au niveau de certaines régions spécifiques de la wilaya, à l’instar de Béni-Amrane, Souk-El-Hed, Thenia, Dellys et Afir, est-il, par ailleurs, signalé.

Selon son représentant, la CAM de Boumerdès «œuvre, à moyen terme, en vue d’un relèvement du nombre des artisans immatriculés, grâce notamment aux multiples incitations et facilitations, assurées par l’Etat, en matière d’obtention de la carte d’artisan, parallèlement à l’intensification de la formation et des actions de sensibilisation, à ce sujet «. Il a signalé la signature, à ce titre, de trois conventions de partenariat. La première avec l’Agence nationale de gestion du micro -crédit(ANGEM), en vue de soutenir le secteur, notamment par l’encouragement des métiers en voie de disparition et l’accompagnent des localités rurales dans le développement de leur artisanat.

Quant à la 2eme convention, elle a été signée avec l’annexe locale de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes, en vue d’assurer une formation et mise à niveau aux artisans désirant monter leurs propres entreprises notamment, au moment où la 3eme convention a été signée avec la Compagnie internationale d’assurance et de réassurance (CIAR). Un accord qui assure une réduction de 60% pour les artisans dans le cas d’une assurance sur leurs biens mobiliers et immobiliers. Une cinquantaine d’artisans locaux, mais également du dehors de la wilaya, prennent part à cette foire nationale faisant la part belle aux bijoux traditionnels, les habits traditionnels, les objets d’art et les gâteaux traditionnels.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
57 queries in 0,189 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5