Algérie – France – Noureddine Bedoui : « L’Algérie veut un partenariat gagnant gagnant ».

vendredi 11 novembre 2016 à 19:46
Source de l'article : Dknews-dz.com

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a entamé mercredi une visite de travail en France, à l’invitation de son homologue français, Bernard Cazeneuve.

Le ministre est accompagné, au cours de cette visite de deux jours, du directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.

Peu avant midi, M. Bedoui a visité l’Ecole des ingénieurs de la ville de Paris (EIVP) qui est à la fois une grande école d’ingénieurs et un laboratoire de recherche sur les problématiques urbaines.

Une présentation lui a été fournie, ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne, par les responsables de cette école, fondée en 1959, qui assure des formations dans la résilience urbaine, l’énergie et le climat en ville, les espaces publics et l’aménagement urbain.

Un mémorandum d’entente a été signé par le directeur de la coopération au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, Kamel Kaïli, et le directeur de l’EIVP, Frank Jung.

Cet accord prévoit un partenariat entre l’Ecole des ingénieurs de la ville de Paris et la future Ecole des ingénieurs de Tlemcen, qui sera spécialisée dans les domaines urbanistiques des collectivités locales.

Le ministre a souligné, dans une brève intervention, l’importance vouée par les autorités algériennes à ce protocole de partenariat d’accompagnement « pragmatique » pour le lancement de l’Ecole des ingénieurs de Tlemcen à partir de la prochaine rentrée universitaire en 2017.

Il a insisté sur l’aspect « dynamique » du protocole d’accord afin d’accompagner la future école dans la gestion, l’établissement des programmes, l’échange d’encadrement, reconnaissant qu’à ce niveau « c’est notre point de faiblesse » dans le secteur des collectivités locales.

« Nous avons besoin de cet accompagnement », a-t-il dit, indiquant que l’Algérie veut un « partenariat gagnant-gagnant ».   Noureddine Bedoui s’est déplacé par la suite hors de Paris pour rendre visite à une équipe mobile de la gendarmerie pour la sécurité routière qui surveillait, à l’aide de radars et d’équipements adéquats, les excès de vitesse des automobilistes.

Le ministre et la délégation qui l’accompagnait ont été accueillis par Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, qui leur a fourni, avec le soutien des gendarmes, toutes les explications sur le fonctionnement de cette unité mobile exhibant les équipements utilisés.
Le ministre s’est réjoui, à cette occasion, de la qualité de la coopération entre les deux pays en matière de sécurité routière.

Au courant de l’après-midi, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a rendu visite au Centre d’entraînement du RAID (Recherche assistance intervention dissuasion) de la Police nationale à Bièvres, une commune située à 15 kilomètres au sud-ouest de Paris.

Sur place, le commandant du RAID, Jean-Michel Fauvergue, a présenté un exposé sur le fonctionnement de cette une unité d’élite de la Police française, créée en 1985, qui active dans l’ensemble du territoire français à la lutte contre toutes les formes de criminalité, de grand banditisme et de terrorisme.

Dans le programme de la deuxième journée de sa visite, le ministre aura des entretiens avec son homologue français, Bernard Cazeneuve, et le ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Jean-Michel Baylet, après un petit-déjeuner de travail avec la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse.

Au cours de cette journée, il sera procédé à l’installation d’un groupe de travail algéro-français sur la fiscalité locale, selon la délégation algérienne.   Noureddine Bedoui devrait se rendre, à l’issue de cette visite, au nouveau siège du Consulat d’Algérie à Créteil, inauguré le 28 mai dernier.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales avait effectué, rappelle-t-on, une visite de travail en France les 15 et 16 décembre dernier, à l’invitation du ministre français de l’Intérieur.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
30 queries in 0,509 seconds.