L’American Entreprise Institute augure un avenir proche instable en Algérie.

vendredi 21 octobre 2016 à 16:41
Source de l'article : Lematindz.net

L’AEI, classe l’Algérie comme le troisième pays le plus à risque d’instabilité dans le futur proche.

Dans une étude signée Michael Rubin, un ancien formateur militaire au Pentagone, dix pays dont l’Algérie « seront les nouveaux foyers de conflits dans le monde ».

L’étude précise que plusieurs indicateurs sont annonciateurs de périodes troubles, parmi lesquels « le sud algérien qui représente un refuge pour le groupe terroriste armé AQMI ». Il serait également une zone dans laquelle circule une quantité inquiétante d’armes et de drogue en provenance du Sahel et de la Libye voisine.

L’autre point alarmant serait l’instabilité politique du pays et les problèmes de « succession non réglés à la tête de l’Etat ». Selon cet intitut américain « Abdelaziz Bouteflika ne sera plus président pour les quatre prochaines années ». Une situation qui devrait conduire les islamistes à s’insurger afin de reprendre la main sur un pouvoir dont ils réclament la légitimité, estime-t-il.

Aussi pour parer à toute éventualité, le rapport conseille à la future administration américaine de prendre ses dispositions afin de gérer à son avantage la situation géopolitique que créera ces zones de conflits.

Nous vous livrons la liste des pays considérés comme potentiellement foyers d’instabilité polique et sécuritaitre : l’Algérie, les Maldives, la Mauritanie, l’Éthiopie, le Nigeria, la Turquie, la Russie, l’Arabie-Saoudite, la Jordanie et la Chine.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,494 seconds.