Gestion du patrimoine immobilier Une réorganisation s’impose

Gestion du patrimoine immobilier Une réorganisation s’impose

alger.jpgInsalubrité, dégradation, caves inondées…

nos immeubles et cités offrent un aspect désolant, reflétant un laisser-aller et un abandon lourds de conséquences.

Notre patrimoine immobilier est mal ou pas du tout géré, et cela en raison de l’absence d’une culture de préservation de biens communs mais aussi d’un cadre juridique.

Si l’entretien du patrimoine immobilier revêt, sous d’autres cieux, une importance capitale, en Algérie c’est une opération qui demeure dérisoire. Pourtant, les autorités compétentes auraient tout à gagner en donnant un peu plus d’importance à la maintenance de nos immeubles.

En effet, un immeuble bien entretenu a une durée de vie beaucoup plus longue et pourrait ainsi répondre à une demande de logement en croissance constante. Mais pour en arriver là, nous avons besoin de ressusciter une culture en voie de disparition qui est celle de la préservation des biens communs. Mais aussi d’un cadre juridique pour une gestion immobilière infaillible.

A. B.