Tébessa : Le DG d'ArcelorMittal renvoyé

jeudi 25 juin 2009 à 6:37
Source de l'article :

Une décision somme toute attendue compte tenu des différents rappels à l’ordre dont ce responsable a fait l’objet ces derniers mois, notamment après les accusations de malversations portées contre lui par les travailleurs pour mauvaise gestion et malversations diverses aux relents d’abus de biens sociaux.

Cette mesure extrême coïncide avec le renouvellement des instances syndicales en cours au niveau d’ArcelorMittal Annaba.

Bien qu’aucune information n’ait encore filtré sur les raisons « officielles » de ce limogeage dont on dit qu’il devrait être suivi par d’autres, tant à Tébessa qu’à El-Hadjar, des sources proches de la direction de l’entreprise de
métallurgie rappellent que dès son installation à la tête de ArcelorMittal Annaba, en remplacement de son prédécesseur, Bernard Bousquet, le nouveau DG Vincent Le Gouic a clairement annoncé des changements profonds au niveau de toutes les structures importantes des sites algériens dont il a désormais la charge.

S’agissant des exploitations minières, le remaniement structurel prévu s’inscrirait dans une logique de redynamisation des champs de l’Ouenza et Boukhadra où il n’a été produit que 1,68 million de tonnes de minerai de fer, alors qu’on pouvait espérer en tirer plus.

Selon une déclaration faite à la presse par Bernard Bousquet, il y a quelques mois, ArcelorMittal prévoirait la poursuite de ses investissements sur lesdits sites autant que sur le complexe sidérurgique, mais que ces investissements doivent être accompagnés également d’une prise en charge plus sérieuse par les travailleurs des véritables problèmes qui gênent le bon fonctionnement des installations.

Des investissements, avec en toile de fond une amélioration des conditions de travail et de la production de ces mines pour atteindre l’objectif tracé : réaliser deux millions de tonnes d’acier liquide par an dans son complexe d’El-Hadjar.

L’ex-Dg avait notamment parlé de sécuriser et rendre moins coûteux ses approvisionnements en matière première.

Le nom du futur remplaçant de O. Benabderrahmane n’a pas encore été divulgué pour l’instant et il semblerait que l’intérim devrait être assuré par l’un de ses adjoints jusqu’au 2 juillet prochain, date fixée par Vincent Le Gouic pour présenter sa nouvelle équipe.

En attendant, le directeur limogé de ArcelorMittal Tébessa est appelé à répondre aux convocations incessantes de la sûreté de wilaya pour s’expliquer sur la gestion antérieure des sites de l’Ouenza et Boukhadra.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
23 queries in 7,067 seconds.