Grippe porcine : Le CHU de Constantine en alerte

jeudi 25 juin 2009 à 6:00
Source de l'article :

1124.jpgLes services du laboratoire de référence de l’Institut Pasteur d’Alger (IPA) viennent de rendre les résultats des analyses concernant le patient mis, depuis lundi dernier, en quarantaine au service des maladies infectieuses du CHU de Constantine.

« Les résultats de F. A. sont négatifs au test du virus de la grippe A/H1N1. Ce dernier est sorti de l’hôpital hier », a indiqué le professeur Abd El-Rahman Djamel, médecin-chef du service infectieux au CHU Ibn-Badis.

« Cette personne est un sujet-contact. Il ne présentait aucun des symptômes liés à la grippe porcine. Mais le fait qu’il a voyagé avec les deux cas confirmés à Alger, nous devions lui faire subir le test du virus A/H1N1 et le mettre en isolement en attendant les résultats », a tenu à nous préciser notre interlocuteur.

Si jusqu’à aujourd’hui aucun cas de grippe porcine n’a été confirmé à Constantine, « la mise en quarantaine de F. A. a véritablement créé une panique au sein du CHU », a fait remarquer l’équipe médicale du service des maladies infectieuses.

Ces derniers nous ont déclaré que le personnel du CHU n’ose plus se rendre au service précité, de peur d’être contaminé, malgré la disponibilité des produits désinfectants, des masques et des gants prévus pour prévenir une éventuelle contamination.

Cela n’empêche pas que des mesures de sensibilisation ont été mises en place pour accompagner le dispositif médical, notamment à travers la distribution d’une feuille de route portant sur la conduite à tenir pour se protéger contre la pandémie ou en cas de constat d’un signe de grippe au niveau de tous les services du CHU.

Concernant le dispositif mis en place, « je tiens à rassurer les citoyens que toutes les mesures médico-sanitaires prévues dans le plan national de lutte contre la pandémie de grippe A/H1N1 ont été mises en œuvre au niveau des deux centres de référence à Constantine, à savoir le CHU Ibn-Badis et l’hôpital de la cité El-Bir », nous a déclaré, hier, le docteur Abdou, premier responsable de la direction des activités médicales et paramédicales et membre d’une commission mise en place depuis le mois de mai dernier.

Ce dernier rajoute que les recommandations sanitaires consistent à se laver régulièrement et fréquemment les mains et à éviter de rendre visite à des personnes présentant des symptômes de grippe.

Le dispositif consiste en des moyens humains et matériels, notamment 4 médecins et 7 techniciens supérieurs en soins et en assainissement, ainsi qu’une salle de consultation médicale pour la détection de la grippe A/H1N1 à l’aéroport Mohamed-Boudiaf.

« Le dispositif mobilisé h24 a pour objectif de détecter d’éventuels cas de la grippe A/H1N1 chez les voyageurs qui viennent ou reviennent de l’extérieur du pays par vol et donc pour réduire les risques d’introduction de cette pandémie en Algérie », a, par ailleurs, affirmé Mme Ouiza Zouaoui, médecin-chef du contrôle médical.

Notons qu’un prospectus avec un numéro vert : 30 30 fonctionnant h24, est mis à la disposition de toute personne venant ou revenant de l’extérieur du pays et présentant certains signes tels qu’une forte fièvre, une toux ou des courbatures.

Rappelons que le dénommé F. A., originaire de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, a été intercepté lundi dernier, par le poste médical de frontière à l’aéroport Mohamed-Boudiaf de Constantine, alors qu’il allait embarquer pour la ville de Hassi-Messaoud où il travaille dans une compagnie pétrolière.

Celui-ci se trouvait le 16 juin dernier à bord du même vol Frankfurt-Alger de la compagnie aérienne Lufthansa qu’une Algérienne et son bébé contaminés, actuellement tous les deux pris en charge à Alger.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 0,448 seconds.