Ouyahia explique le redressement fiscal de Djezzy

samedi 5 décembre 2009 à 3:24
Source de l'article :

Ouyahia explique.jpgLa réglementation fiscale en Algérie s’applique aussi bien aux entreprises nationales qu’étrangères, a affirmé jeudi le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia.

Interrogé sur la récupération par l’Etat de ses droits fiscaux, M. Ouyahia a précisé, au sujet du redressement fiscal appliqué à un opérateur privé étranger, que « l’affaire remonte à 12 mois et ne date pas d’aujourd’hui ».

« Seulement, l’opérateur lui-même a formulé le vœux que cette mesure de redressement ne soit pas rendu publique », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse à l’issue des travaux de la tripartite. « Cette entreprise a demandé aux autorités fiscales algériennes de ne rien dire (sur cette question) pour ne pas la gêner dans ses affaires internationales.

Mais le jour où nous avons été accusés de +piraterie+ concernant le transfert de capitaux à l’étranger, les autorités fiscales algériennes ont appliqué la réglementation en vigueur, le transfert de capitaux ne pouvant se faire sans acquittement des droits fiscaux », a-t-il encore précisé. « Cela est valable aussi bien pour nos entreprises nationales que pour les entreprises étrangères établies en Algérie », a-t-il souligné.

Par APS

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 4,361 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5