Nekkaz se dit prêt à payer les amendes anti-burkini

mercredi 17 août 2016 à 11:50
Source de l'article : Echoroukonline.com

2014-nekkaz_872928182.jpgLe politique et homme d’affaires algérien, Rachid Nekkaz a indiqué ,mardi, être prêt à s’acquitter des amendes infligées aux femmes musulmanes se baignant en burkini sur les plages françaises.

Rachid Nekkaz a écrit sur sa page facebook qu’il se proposait de payer des amendes anti-burkini fixées à 38 euros, et ce après l’entrée en vigueur d’un arrêté interdisant le port du burkini sur les plages hexagonales.

En effet, trois femmes musulmanes âgées de 29, 32 et 57 ans sont déjà condamnées à payer une amende de 38 euros à Cannes (Alpes-Maritimes).

Force est de souligner que ce n’est point la première fois que l’homme d’affaires algérien décide de payer des amendes de ce type, lui qui continue de s’acquitter de celles infligées aux femmes musulmanes portant la burqa en Europe.

Notons que depuis 2010, il a créé un fonds de l’ordre d’un million d’euros consacré à cet effet.

Il y a lieu de souligner que les autorités françaises ont refusé le port de cette tenue de plage couvrant le corps et la tête des femmes estimant qu’il constitue une atteinte aux valeurs républicaines.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,458 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5