Investissement dans des cliniques de radiologie: Les Turcs intéressés par le créneau

dimanche 10 février 2019 à 21:58
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Écrit par Souhila Hammadi

Une délégation de 20 professeurs en médecine et administrateurs du Conseil d’affaires de santé, formé dans le Conseil des relations économiques étrangères turc, est en visite en Algérie du 8 au 11 février courant.

Dans une conférence de presse, les coordinatrices de l’organisme ont expliqué les objectifs assignés à ce déplacement. Il s’agit, selon Aygen Yenigün, d’animer, d’une part, des séminaires académiques au profit de médecins algériens dans huit branches médicales, à savoir la greffe d’organes, la gastro-entérologie-hépatologie, l’hématologie pédiatrique, la chirurgie cardiovasculaire, la neurochirurgie, la chirurgie thoracique, la chirurgie générale, l’oncologie et, enfin, la greffe de la moelle osseuse. À terme, sera constituée une coopération médicale pour faciliter le transfert de technologie et de savoir-faire entre les deux pays.

De l’autre, les représentants du Conseil d’affaires turc devront rencontrer, ce dimanche, des hauts responsables au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, ceux de la Caisse nationale des travailleurs assurés sociaux et visiter des hôpitaux dans l’Algérois. “Nous cherchons à renforcer le partenariat entre les deux pays dans le domaine de la santé”, a indiqué, pour sa part, Bazak Canbulat. “Des producteurs de produits pharmaceutiques turcs veulent s’installer en Algérie. Puis, nous savons qu’il y a des besoins en formation médicale”, a-t-elle précisé.

Interrogée sur la nature des investissements qui seront éventuellement consentis dans le pays, la conférencière a affirmé qu’il faudra attendre l’issue des entretiens avec les autorités sanitaires pour avoir une idée plus claire des projets à entreprendre. “Dans un premier temps, les opérateurs turcs investiront dans des cliniques de radiologie de petite taille et des laboratoires d’analyse. Nous passerons, ensuite, à des partenariats stratégiques selon les besoins exprimés”, a-t-elle poursuivi. Les réunions avec la direction de la Cnas aboutiront-elles sur la signature d’une convention pour le transfert d’Algériens pour des soins dans des hôpitaux turcs ? “Nous ne nous sommes pas assigné cet objectif”, a répondu Aygen Yenigün, soulignant que le nombre de malades, qui se déplacent en Turquie pour se soigner, n’est pas élevé. Ils sont à peine 280 patients qui vont à Istanbul, chaque année, pour des consultations de check-up essentiellement, a-t-elle soutenu.

Souhila H.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
60 queries in 0,401 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5