Contrôle technique des véhicules immatriculés en 2008

mercredi 9 décembre 2009 à 3:42
Source de l'article :

Circulation-BZ.jpgObligatoire dès le 2 janvier 2010
Selon l’Etablissement national du contrôle technique automobile (Enacta), « les propriétaires de véhicules particuliers immatriculés en 2008 sont tenus de les présenter au contrôle technique périodique à compter du 2 janvier 2010 ». La même source a précisé, dans un communiqué, que cette procédure obligatoire se déroulera au niveau des agences de contrôle agréées par le ministère des Transports et réparties à travers le territoire national, à compter du 2 janvier, selon les dates d’immatriculations de ces véhicules portées sur leur carte grise.

La prise en charge effective de cette catégorie de véhicules, qui s’étalera sur toute l’année 2010, permettra leur inspection de manière régulière et progressive sur les douze mois de l’exercice prochain. Ainsi, les véhicules particuliers immatriculés en janvier 2008 sont concernés par l’opération de contrôle au courant du mois de janvier 2010, ceux immatriculés en février 2008 le seront en février 2010 et ainsi de suite, explique-t-on de même source. Les contrevenants à ces dispositions s’exposeront à une amende de 20 000 à 50 000 DA, une peine d’emprisonnement d’une durée de deux à six mois ainsi qu’une suspension du permis de conduire pour une durée d’une année et son annulation en cas de récidive.

D’autre part, les agences de contrôle, dont 234 sont opérationnelles sur les 344 agences agréées, disposent de 359 lignes pour le traitement de ces véhicules légers sur un total de 518 lignes installées à travers le territoire national. Rappelons, dans ce sillage, qu’ entre 2003 (année où le contrôle technique automobile est devenu obligatoire) et fin 2008, un nombre de 1,2 million de véhicules de tourisme ont subi le contrôle technique sur un parc national estimé à 2,2 millions d’unités tous âges confondus. Sur la même période, quelque 178 573 véhicules, toutes catégories confondues, ont été retirés définitivement de la circulation.

Par ailleurs, les véhicules neufs sont soumis au premier contrôle technique après deux ans de leur mise en circulation. Ainsi, il est clair que le contrôle technique périodique des véhicules, rendu obligatoire par la loi du 10 février 1987 relative à l’organisation, la sécurité et la police de circulation, est devenu effectif à partir de février 2003. Zineb B.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 8,676 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5