Niger : plus de 100.000 nouveaux déplacés et de réfugiés en raison des violences

dimanche 9 juin 2019 à 11:05
Source de l'article : Radioalgerie.dz

Plus de 100.000 nouveaux déplacés et réfugiés ont été recensés, depuis janvier au Niger, en raison de la détérioration de la situation sécuritaire, provoquée par des attaques du groupe terroriste Boko Haram, a annoncé l’ONU.

Selon la coordinatrice humanitaire des Nations Unies pour le Niger, Fatouma Bintou, la détérioration de la situation sécuritaire, observée depuis le mois de  
mars 2019, a entraîné d’importants mouvements de populations et une réduction significative de l’espace humanitaire.

A Diffa, dans le Sud-Est, des attaques de groupes armés ont entraîné des mouvements d’environ 25.000 personnes, souligne Mme Bintou Djibo, dans un communiqué, rendu public à Niamey. 

Récemment, la détérioration de la situation sécuritaire à la frontière avec le Nigeria a également entraîné le déplacement d’environ 20.000  
Nigérians vers la région Nigérienne) de Maradi, dans le centre-sud du pays, selon la même source. 

Dans les régions de Tahoua et Tillabéri, dans l’ouest du Niger, proche du Mali et du Burkina Faso, plus de 70.000 personnes se sont déplacées de  
façon interne depuis le début de l’année pour fuir les violences, selon le communiqué.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,207 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5