Deux manifestantes agressées à Alger !

vendredi 5 avril 2019 à 20:38
Source de l'article : Algerie360.com

Selon le site d’information Inter-lignes, deux jeunes filles ont été agressées aujourd’hui en fin de journée à la rue Didouche Mourad à Alger par un groupe de délinquants.

Alors qu’elles étaient de passages et se dirigeaient vers la place Maurice Audin, un premier délinquant a provoqué l’une des filles avec un coup de coude. La jeune fille se retourne pour demander à son agresseur qu’est ce qui voulait, et ce dernier lui a très mal parlé et l’a traité de tous les noms. Alors qu’elle avait très peur, elle a essayé de prendre la fuite avec la deuxième fille qui l’attendait devant la salle de cinéma l’Algeria.

Les deux filles n’avaient même pas le temps de prendre la fuite, car immédiatement, elle étaient interceptées par un groupe de plusieurs dizaines de délinquants. Alors que les événements se précipitaient très rapidement, un des délinquants a passé l’une des manifestantes à Tabac devant la salle de cinéma. Quelques riverains ont tenté de les sauver, mais les délinquants sous l’effet de psychotropes étaient très menaçants.

l’un d’entre eux a même agressé l’une des filles à coups de point avant de forcer la porte de la salle de cinéma, et de les faire rentrer dans les toilettes du premier étage. Dans les toilettes, les filles terrorisées criaient avec toutes leurs forces mais en vain. Un groupe de manifestants a réussi à dégager une partie des manifestants qui ont envahi la salle, mais les filles étaient déjà coincées dans les toilettes avec un groupe d’une vingtaines de délinquants.

L’agent de sécurité de la salle a tenté de convaincre les délinquants, mais ces derniers lui ont dit que même si la police venait, ils vont rester ici (Dans les toilettes du premier étage de la salle). Les cinq manifestants très courageux ont réussi a s’imposer devant les délinquants et ont pu arracher les deux filles qui ont été évacuées par la porte de secours qui donne sur le commissariat du 6e devant l’hôtel Suisse.

Cette agression intervient deux jours après les appels au lynchage des femmes qui manifestent.

Plusieurs appels pour manifester ensemble, hommes et femmes ont été lancées pour ne pas dévier le mouvement de son l’objectif politique principal, mais les délinquants ne reculent devant rien.

Pour rappel, le procureur général du tribunal Sidi Mhammed a demandé l’ouverture d’une enquête sur ces appels au lynchage des manifestantes lacés sur les réseaux sociaux.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,200 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5