Burkini : Un complot français pour emprisonner Nekkaz 36 mois

mercredi 7 septembre 2016 à 13:53
Source de l'article : Echoroukonline.com

2014-2014_rachid_nekkaz_main_266831216_949841693.jpgLe ministre de l’intérieur français Bernard Cazeneuve voudrait inscrire dans le projet de loi Egalité et Citoyenneté l’interdiction de proposer publiquement de payer les amendes pour les personnes verbalisées pour port du burkini ou de la burqa.

En effet, 45 députés français racistes ont exhorté ce mardi  Cazeneuve à emprisonner le militant algérien Rachid Nekkaz  pendant 36 mois pour sa prise en charge des femmes verbalisées pour port du burkini ou burqa.

Le ministre français insisterait pour voir cette mesure inscrite dans les projets de loi Egalité et Citoyenneté qui sera examiné en commission au Sénat mercredi. Selon ces dernires, ces personnes insisteraient les femmes à braver la loi.

En effet, c’est l’homme d’affaires et militant politique algérien Rachid Nekkaz qui a lancé le débat en annonçant en aout dernier vouloir rembourser les amendes des femmes portant le burkini ou le voile intégral lorsqu’elles sont verbalisées en France. Une annonce qui a fait réagir Bernard Cazeneuve qui souhaite légiférer sur ce sujet qui a alimenté toute la presse cet été.

L’ancien candidat malheureux aux présidentielles d’avril 2014Nekkaz expliquait : « Comme le parti socialiste n’a jamais eu le courage de défendre sa position sur la question sur le port du Niqab,j’au choisi de pallier ce problème en ouvrant  mon carnet de chèques. C’est pour défendre les libertés publiques de l’ensemble des citoyens en général et des femmes musulmanes en particulier que j’ai décidé non seulement de payer les amendes personnes qui portent le niqab dans la rue, mais aussi de celles qui portent le burkini sur nos plages ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
12 queries in 0,074 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5