Benhamadi: nouvelle grille des salaires pour les postiers à partir du 1er octobre avec effet rétroactif depuis 2008

lundi 26 août 2013 à 19:59
Source de l'article : Algerie1.com

Benhamadi-Moussa-1024x680.jpgMoins de vingt-quatre heures après la menace du syndicat autonome de relancer la grève des travailleurs de la Poste, le ministre en charge du secteur est monté au front pour jouer l’apaisement. Dans un entretien à l’APS , Moussa Benhamadi a fait une annonce importante qui est de nature à calmer les esprits.

En effet, il a annoncé pour le début du mois d’octobre une nouvelle grille salariale. Mieux encore : cette nouvelle grille sera appliquée avec un effet rétroactif à partir de 2008. Soit des rappels sur salaires de cinq ans. Des coquettes sommes en perspectives pour les postiers.

S’agissant du retard pris pour l’application de cette nouvelle grille, le ministre l’expliquera par « des questions purement administratives”. Le ministre a également précisé que l’application de la nouvelle grille des salaires, contenue dans la convention collective des travailleurs d’Algérie Poste signée le 10 juin dernier, sera supervisée par une commission centrale ainsi que des commissions régionales au niveau des wilayas, a précisé le ministre.

Concernant le conflit social qu’alimentent des revendications salariales au sein d”’Express Mail Service” (EMS), une filiale d’Algérie Poste, Moussa Benhamadi a estimé que la situation au sein de cette entreprise doit être réglée par la signature d’une convention collective, précisant sur ce point que l’EMS est une société par actions (SPA), qui ”nécessite (…) la signature d’une convention collective et une nouvelle grille particulière”.

Généralisation de la fibre optique

Pour rappel, les travailleurs de l’EMS ont déclenché un débrayage de plusieurs jours au mois de juillet dernier pour demander des revalorisations salariales et un alignement sur la nouvelle grille des salaires d’Algérie Poste. Dans cet entretien , il n’a pas été seulement question de salaires, le ministre a évoqué l’amélioration des services de l’Internet haut débit (ADSL).

A ce propos, il a assuré que la fibre optique sera généralisée à tout le territoire national pour améliorer le débit de la Toile en Algérie, et a reconnu que le débit actuel de l’Internet ”n’est pas à la hauteur et représente une problématique réelle”. “Le réseau de câbles en fibre optique sera généralisé dans toutes les communes et localités dont la population dépasse les 1.000 habitants dans le nord et 500 dans le sud pour assurer un meilleur débit de l’Internet”, a-t-il indiqué.

Benhamadi, abordera aussi l’incontournable problématique de la 3G pour dire que le processus est bien lancé avec le retrait du cahier des charges par les trois opérateurs Mobilis, Djezzy et Nedjma, démentant ainsi implicitement les propos rapportés par la presse nationale sur le cas de Djezzzy. Selon lui,les trois opérateurs devront recevoir le 15 octobre prochain une autorisation temporaire d’exploitation, alors que le lancement réel de la 3G est prévu début décembre.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 2,232 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5