Zetchi : «Infantino sera prochainement en Algérie»

dimanche 14 octobre 2018 à 14:02
Source de l'article : Lebuteur.com

Ecrit par Riad O

En marge de sa réunion hier avec les membres de l’assemblée générale du centre à l’hôtel Holiday Inn d’Alger, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a lancé un appel aux clubs algériens à adopter le projet de la FAF basé sur les centres de formation : «Les centres de formation que nous essayons d’établir sur le territoire national nous permettront de ramener le football algérien à la façade. J’espère que ce grand projet va donner la volonté aux responsables des clubs locaux de jouer leur rôle dans la création de leurs propres centres de formation».

«J’ai été un peu surpris par l’absence de certains présidents de club à cette réunion»
Le président de la FAF s’est dit aussi surpris par l’absence de certains présidents de club à cette réunion : «Effectivement, nous avons été un peu surpris par l’absence de certains présidents de club à cette réunion, car ce sont eux les principaux acteurs dans la mission de la formation. Mais il ne faut pas oublier que même la fédération a un rôle important à jouer dans le développement du football. Nous avons plusieurs autres fédérations dans le monde à avoir réalisé ce genre de centres de formation. Pour nous, ce projet a été un défi qui va permettre à la FAF de donner des solutions à plusieurs talents d’intégrer ces centres de formation et de travailler avec des spécialistes pour avoir une formation de base afin de devenir à l’avenir des joueurs de haut niveau».

«Ce projet a été un défi pour la FAF»
Le patron de la FAF s’est dit content que certains clubs tels que l’USMA et la JSK se sont mis à la construction de leurs propres centres de formation : «Nous allons assister aujourd’hui (hier) à la pose de la première pierre du centre de formation de l’USMA. La JSK a également entamé son projet du centre de formation. Ce qui est, à mon sens, quelque chose de très positif. On espère Inch’Allah que d’autres clubs vont suivre cette voie afin de se doter de leur propre centre de formation. Pour ce qui est des projets des centres de formation de la FAF, ils seront réalisés dans un délai acceptable».

«Ces centres de formation seront dotés d’hôtels»
Zetchi a révélé que ces centres de formation seront dotés d’hôtels : «Il faut savoir que nous allons, certes, créer des centres de formation, mais avec des hôtels qui auront des revenus commerciaux. Ce sera une entité économique qui permettra d’avoir des revenus. Ces hôtels seront ouverts à nos clubs, ainsi qu’à toutes les personnes désirant y venir passer des nuits. C’est dire que ces centres auront un double objectif : former les joueurs et aussi permettre à la FAF d’avoir d’autres revenus économiques. Ces revenus seront mis à la disposition des centres de formation afin que ce ne soit pas la FAF qui sera toujours appelée à subvenir à leurs besoins».

«La FIFA est à 100 % d’accord avec la FAF concernant cette stratégie de construction des centres de formation»
Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a révélé aussi que le patron de la FIFA, Gianni Infantino, lui a promis de venir en Algérie prochainement pour montrer son soutien aux projets de la FAF concernant les centres de formation : «Je peux vous assurer que le président de la FIFA, M. Gianni Infantino, sera présent prochainement en Algérie. Il m’a donné son accord pour venir en Algérie lorsque nous déposerons la première pierre de ce projet. Si nous arrivons à entamer la réalisation de ce projet avant la fin de l’année, nous le tiendrons alors au courant pour qu’il puisse nous informer de la date exacte de sa venue en Algérie. On montrera alors que la FIFA est à 100 % d’accord avec la FAF concernant cette stratégie de  construction des centres de formation».

Zetchi a expliqué qu’un seul point sera à l’ordre du jour de la prochaine AG, à savoir l’approbation du projet des centres de formation de la FAF : «L’AG du 27 de ce mois sera un rendez-vous pour voter le projet des centres de formation. On ne travaille plus sur le projet de l’ancien BF de l’hôtel. La prochaine assemblée générale sera l’occasion pour approuver le projet des centres de formation. Un point c’est tout».

«On recrutera des formateurs des plus grandes écoles du monde»
Le président de la FAF a fait part de sa détermination à recruter des formateurs de plusieurs écoles de football mondial afin de former les jeunes joueurs algériens : «Il faut savoir qu’il existe des modèles de formation qui ont réussi dans le monde. L’école française, espagnole, allemande, brésilienne et argentine ont toutes réussi.  On va essayer de recruter des formateurs de ces écoles pour nos quatre centres de formation. Il faut savoir qu’on ne va pas compter uniquement sur l’école espagnole, même si elle a donné de grands résultats ces dernières années. On va faire venir des techniciens de ces écoles, que je viens de citer».

«Le projet de l’hôtel a été budgétisé à 700 milliards. Nous, nous construirons quatre centres de formation avec 600 milliards»

Zetchi a aussi expliqué que le projet de construction de ces quatre centres de formation sera moins couteux que celui de la réalisation d’un hôtel : «Le projet de l’hôtel a été budgétisé, lors de l’assemblée ordinaire de 2017, à 700 milliards. Si on construit quatre centres de formation avec 150 milliards de centimes chacun, on économisera au final 100 milliards, tout en ayant quatre centres de formation et quatre hôtels». Et d’ajouter : «On allait dépenser 700 milliards pour construire un hôtel. Aujourd’hui, et avec la nouvelle réflexion du BF, on essaye de se concentrer sur les centres de formation. J’ai parlé tout à l’heure d’un business plan qui soit viable. Ces centres de formation seront financés par ces hôtels. On espère que la FAF n’aura pas à mettre de l’argent de ces structures de formation pour les faire tourner. Après, il y aura le retour sur investissement immatériel. Le but est de sortir du retour sur investissement purement commercial».

«On arrêtera le projet si l’AG ne l’approuve pas»
A la question de savoir si le projet des quatre centres de formation ne sera pas approuvé lors de la prochaine AG, Zetchi dira : «Il est clair que si l’AG n’approuve pas notre projet de centres de formation, on sera alors contraints de l’arrêter. Il faut savoir que l’AG est souveraine. Cela dit, l’histoire retiendra que la FAF a présenté ce projet à l’AG et que l’AG l’a refusé. Mais je peux vous assurer que tant que je serai à la tête de la FAF, il n’y aura que ce projet de formation, et rien d’autre». Et de poursuivre : «Le jour de notre arrivée à la tête de la FAF, et au moment de présenter ce projet des centres de formation, certains ont douté de notre capacité à aller au bout des choses. Aujourd’hui, nous sommes sur le point de le concrétiser».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
26 queries in 0,201 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5