Yousfi:La loi sur les hydrocarbures contribuera au renforcement des potentialités du pays dans le domaine énergétique

Yousfi:La loi sur les hydrocarbures contribuera au renforcement des potentialités du pays dans le domaine énergétique

Algeria's new Energy Minister Youcef Yousfi attends a news conference after a ministerial meeting in Algiers June 20, 2010, in Yousfi's first public appearance since his appointment in late May. The energy industry in Algeria supplies about 20 percent of Europe's gas. REUTERS/Zohra Bensemra (ALGERIA - Tags: ENERGY POLITICS)Le ministre de l’énergie et des mines, Youssef Yousfi, a affirmé que la loi sur les hydrocarbures modifiant et complétant la loi de 2005, adoptée lundi par l’Assemblée populaire nationale (APN), contribuera au renforcement des potentialités du pays dans le domaine énergétique et à la satisfaction à long terme de ses besoins.

M. Yousfi a indiqué après le vote du projet de loi, que le texte visait à « renforcer les activités de prospection et d’exploration des hydrocarbures et les potentialités de l’Algérie dans ce domaine pour assurer une couverture à long terme de nos besoins en énergie ».

Cette loi, votée à la majorité, « permet à l’Etat d’acquérir des moyens supplémentaires pour le développement du pays », a-t-il précisé avant de dire que l’adoption du texte par les membres de l’APN se voulait un « signal fort au monde que l’Algérie ne cèdera pas et avancera avec résolution et une confiance renouvelée dans les ressources humaines du secteur ».

Le texte de loi, a-t-il poursuivi, « est un acquis pour tout un chacun dès lors qu’il conforte le rôle de l’Etat dans le domaine des hydrocarbures tout en étant un bon augure pour les générations montantes ».

Il a souligné à ce propos, que le secteur de l’énergie et des mines était « déterminé » à redoubler d’efforts pour « réunir toutes les conditions nécessaires et le climat adéquat pour la relance de ce secteur considéré vital pour l’économie de notre pays ».

D’autre part, M. Yousfi s’est dit satisfait de l’adoption du projet par tous les membres de l’APN excepté ceux de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV) qui se sont abstenus et ceux du Front des forces socialistes qui se sont retirés de la séance de vote.

La loi comporte des amendements et compléments de 58 articles de la loi n°05-07 du 28 avril 2005 sur les hydrocarbures, outre l’indexation de dix autres nouveaux articles.

Les amendements concernent les nouvelles facilités à l’investissement notamment étranger en ce qui a trait à la prospection et exploitation des hydrocarbures. Ils prévoient également de nouveaux avantages et fixent les grandes lignes sur la prospection et exploitation de l’énergie non conventionnelle.

De son côté, le président de l’APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa, a affirmé que la loi répondait aux « aspirations de l’Algérie dans ce secteur stratégique qui a besoin d’investissements et de technologies nouvelles conformément à la règle de 51/49% avec les sociétés étrangères ».

Concernant le dernier attentat contre le site gazier de Tiguentourine à In Amenas (Illizi), M. Ould Khelifa a salué « la maîtrise et la célérité de l’intervention de l’Armée nationale populaire (ANP) et les corps de sécurité (…) qui ont déjoué une des plus importante prise d’otages qui a visé la sécurité et la stabilité de notre pays et un important site énergétique ».

Au nom des membres de l’APN, M. Ould Khelifa a exprimé sa compassion aux familles des victimes de cet attentat, saluant « les efforts des travailleurs du groupe Sonatrach et des différentes compagnies opérant dans le secteur pour avoir pris des mesures rapides ayant contribué à sauver des vies d’innocents et protégé ce site énergétique important ».