WAT 1 – JSK 0 : Le calice jusqu’à la lie

WAT 1 – JSK 0 : Le calice jusqu’à la lie

JSK.JPGStade : OPOW de Tlemcen

Affluence : huis clos

Arbitres : Achouri, Amri Dilmi

Avertissements : Hadji (41’) Sameur (71’), Messaoudi (79’) (WAT) ; Rial (85’) (JSK)

But : Touil (85’) (WAT)

WAT : Mazouzi, Sidhoum, Tiza, Messaoudi, Mebarki, Boudjakdji, Sameur,

Dif (Belgheri 70’), Hadji (Kimouche 46’), Benmeghit (Touil 76’), Traoré

Entraîneur : Amrani

Entraîneur : Ighil

La situation des Canaris en ce début de saison est beaucoup plus compliquée que peuvent le penser certains. Hier à l’occasion de la 4e sortie en championnat, les Kabyles n’ont pas réussi à redémarrer la machine, concédant ainsi leur deuxième défaite de la saison dans les cinq dernières minutes du match par l’entremise du rentrant Touil qui, grâce à cette unique réalisation de la rencontre, permet à son équipe de retrouver un tant soit peu son moral, alors que la trêve tombe à pic pour les deux antagonistes pour espérer revoir plusieurs choses.

En début de match, les locaux se sont offert une belle opportunité d’ouvrir la marque, n’était le manque de réalisme devant Asselah. C’est ainsi qu’à la 4’, Benmeghit sert Traoré qui rate lamentablement le cadre. La réplique des Kabyles aura lieu douze minutes plus tard sur une contre-attaque bien menée par le milieu de terrain Tedjar qui sert en profondeur Boulemdaïs.

Ce dernier a été devancé par Sidhoum à la limite des bois pour repousser le danger en corner. Il aura fallu par la suite attendre le deuxième quart d’heure pour signaler une autre tentative des locaux. Asselah s’est vu contraint d’intervenir en deux temps pour épargner à son équipe le danger, après une sortie hasardeuse (31’). Huit minutes plus tard, le danger viendra venu du côté droit de Benmeghit qui dribble Nessakh et sert Sameur bien placé, mettant à rude épreuve Asselah qui sauve du bout des doigts. A cinq minutes de la fin du premier half, Tedjar a failli donner l’avantage aux Canaris, n’était la vigilance du portier Mazouzi qui sauve de justesse. En  deuxième mi-temps, les deux équipes ne parviennent pas à trouver la faille, l’occasion notable pour les locaux est signalée à la 62’. Sur un long centre, le ballon atterrit dans les pieds de Traoré qui tente un lob qui passe de très peu au-dessus de la transversale. Par la suite, le latéral gauche Nessakh ira, sur un débordement sur le côté gauche, mettre en difficulté les locaux d’un tir puissant qui a failli tromper la vigilance de Mazouzi.

85’, Touil rentre et marque

Les changements opérés pas l’entraîneur tlemcénien, Amrani, en deuxième mi-temps, ont fini par porter leurs fruits puisque Touil, qui venait de faire son apparition, libre de toute surveillance des défenseurs kabyles, parvient à donner l’avantage à ses coéquipiers, à la suite d’un centre de Sameur. Une victoire salutaire pour les Widadis, alors que pour les Kabyles de la JSK, la défaite laissera certainement des séquelles.

——-

Amrani : «Cette victoire est salutaire»

«Je ne peux que saluer cette précieuse victoire que mes joueurs vont devoir fêter avec un goût particulier, du moment qu’elle a été réalisée dans des moments difficiles, sans nos supporters. Je dois avouer que le match n’a pas été facile à maîtriser devant la JSK qui cherche elle aussi à soigner sa situation. Je dois dire que nous méritons cette victoire salutaire qui nous permettra de nous préparer sereinement durant cette trêve.»

Ighil : «Mes joueurs sont trop naïfs»

«Je déplore qu’on perde encore un match sur la même erreur que la fois passée face au CRB. Le joueur qui a marqué aurait dû être empêché de passer à l’action. Physiquement aussi, mes joueurs ne sont pas à leur meilleur niveau. En première mi-temps, nous avons eu nous aussi plusieurs opportunités de prendre l’avantage sans toutefois les matérialiser. Nous apporterons les correctifs nécessaires lors des 15 prochains jours de la trêve.»

——

Nessakh touché à la cheville

Les matchs se suivent et la liste des blessés s’allonge à la JSK. Le staff médical kabyle a enregistré, hier soir, la blessure à la cheville du latéral gauche Nessakh qui a ressenti de grosses douleurs à la fin du match. C’est dire que la trêve de quinze jours sera accueillie avec soulagement par tout l’entourage de la JSK, Ighil en particulier qui pourra faire une revue globale de son effectif et espérer récupérer ses blessés, avant le prochain match face à l’ASK prévu le 15 du mois courant.

Il est resté à Oran

Le latéral gauche Nessakh n’a pas regagné Tizi Ouzou, hier soir, avec le reste du groupe. Profitant de la journée de repos qui sera accordée aux joueurs aujourd’hui, Nessakh s’est rendu à Oran pour rendre visite à sa famille. Il sera de retour demain à la reprise des entraînements prévue dans la soirée.

——–

Les espoirs de la JSK battus 2 à 0

En ouverture du match, les espoirs de la JSK n’ont pas réussi à reprendre leur vitesse de croisière en concédant une défaite de deux buts à zéro. Il faut dire que l’effectif des espoirs kabyles a été hier handicapé par l’absence de plusieurs joueurs convoqués en équipe première par Ighil, à savoir Lamhene, Oumoukhtar, Fergane et le milieu défensif Hikam.

Le huis clos respecté

La colère des supporters du WAT comme ceux de la JSK, qui ont souhaité suivre le match d’hier, ne les a pas empêchés de respecter la décision de la LFP qui a frappé le WAT d’un match à huis clos suite aux jets de fumigènes lors du précédent match WAT- CRB.

Pelouse impeccable

Connue pour être une pelouse dégradée où le jeu devient difficile pour les équipes qui se rendent à Tlemcen, il convient de signaler que la qualité de la pelouse du stade OPOW de Tlemcen s’est beaucoup améliorée. Les joueurs de la JSK ont été très satisfaits de l’état du terrain.

Boudjakdji retrouve ses ex

Ayant porté les couleurs du club kabyle, le milieu défensif du WAT, Anouar Boudjakdji, était hier après-midi très ravi de retrouver son ancienne équipe. Bien que l’effectif ait beaucoup changé depuis qu’il a quitté Tizi Ouzou où il ne connaît presque aucun des Canaris, Boudjakdji a quand même discuté avec les autres membres de la délégation ainsi qu’avec Mohand Cherif Hannachi.

Il a contrôlé les licences

C’est Boudjakdji Anouar que l’entraîneur Amrani a désigné pour procéder à la traditionnelle opération de contrôle de licences. Boudjakdji a pour l’occasion marqué à chaque nom cité un temps d’arrêt tant il n’a joué avec aucun d’eux à la JSK.

Izri rencontre son poulain du WAT

Le match d’hier fut aussi l’occasion pour l’entraîneur des gardiens de but de la JSK de retrouver son joueur en sélection militaire en la personne de Belkaraoui. Les deux hommes ont longuement discuté et se sont même rappelé les merveilleux moments passés au Brésil lors du dernier Mondial des sélections militaires.

Karouf s’est occupé de l’échauffement

En l’absence du préparateur physique Sayeh qui est resté à Tizi Ouzou pour s’occuper de la préparation particulière d’Assami, c’est l’entraîneur adjoint Karouf qui s’est occupé des exercices d’échauffement des titulaires de la JSK sous l’œil vigilant d’Ighil, l’entraîneur en chef des Canaris.

Revoilà Tedjar et Younès !

Laissés sur le banc en début du match précédent face au CRB avant de rentrer en cours de match, les deux milieux de terrain de la JSK, Tedjar et Younès, ont retrouvé hier face au WAT leur poste de titulaire.

Hezil pour la première fois dans l’axe

Le staff technique kabyle n’a voulu prendre aucun risque avec l’international olympique Bitam, blessé. C’est donc le jeune latéral gauche Hezil qui s’est vu hier pour la première fois cette saison confier cette tâche de composer la charnière défensive aux côtés de son capitaine Rial.

Sedkaoui retrouve son poste de prédilection

Le jeune milieu de terrain kabyle Sedkaoui a été hier titularisé pour la deuxième fois de suite en ce début de championnat. Après avoir été utilisé sur le flanc droit face au CRB en l’absence de Saïdi et Remache, Sedkaoui a retrouvé hier son poste de prédilection au milieu. Il a été associé à El Orfi.

Meftah Jugurtha arrière droit

Pour pallier l’absence de Remache et Saïdi dont le retour à la compétition ne se fera qu’après la trêve, l’entraîneur en chef Ighil a finalement opté pour le jeune espoir Meftah Jugurtha. Pour rappel, Meftah s’est déjà chargé de la même mission l’an dernier face à l’ASO en fin de saison.

Les Kabyles se renseignent sur les autres résultats

Comme la journée d’hier a connu le déroulement de certaines rencontres à 16 heures, les responsables de la JSK, comme ceux du WAT, n’ont pas cessé de demander les résultats des matches terminés à 18 heures. La première défaite de l’USMA en déplacement face au MCEE a été longuement commentée par les deux parties.

Benmeghid parmi le onze

Ayant perdu son poste de titulaire dernièrement face au CRB, l’attaquant Benmeghid a retrouvé hier son poste de titulaire. L’entraîneur Amrani avait sans doute constaté que son joueur avait retrouvé son punch et pouvait à n’importe quel moment faire la différence face à la JSK.

Hannachi en discussion avec Yahla

Peu avant le coup d’envoi du match, le président de la JSK, Hannachi, qui a jugé utile cette fois-ci d’accompagner son équipe à Tlemcen, son premier déplacement de la saison, a discuté longuement avec son homologue widadi, Yahla. Les deux hommes ont certainement dû évoquer ce début de saison peu reluisant pour les deux formations, la JSK et le WAT.

Réunion Ighil-joueurs à 11h…

Compte tenu de l’importance du match d’hier face au WAT, l’entraîneur en chef des Canaris, Ighil, a donné plusieurs consignes aux joueurs la veille. Tout le monde était sommé de se réveiller à 7h30. Juste le temps de prendre le petit déjeuner, les joueurs ont été autorisés à prendre un bol d’air aux alentours de l’hôtel avant de regagner l’hôtel. La réunion technique a été tenue vers 11 heures.

…et avec le staff après le déjeuner

Après avoir eu à discuter avec ses poulains dans un climat très serein et une concentration maximale, Ighil a tenu aussi à regrouper ses membres du staff peu après le déjeuner. Les Kabyles ont abordé les dernières décisions à prendre avant de se rendre au stade notamment la participation de Bitam qui a été de suite écartée.

Djadjoua a remplacé Guillou

Absent pour la première fois depuis qu’il est à la JSK pour des raisons personnelles, le kiné de la JSK, Guillou, a été remplacé hier par le médecin Djadjoua. Ce dernier a apporté son aide au staff technique en prenant en charge personnellement les joueurs souffrant de quelques bobos.

Hannachi satisfait des conditions d’hébergement

En arrivant hier vers 11 heures à l’hôtel où ses poulains ont élu domicile depuis vendredi dernier, le président Hannachi a tenu à exprimer son satisfecit total concernant les commodités qu’offre l’hôtel et les conditions confortables dont ont bénéficié ses joueurs. Il s’est même plaint que les espoirs n’aient pas été logés dans le même hôtel.

Ighil s’isole avec Karouf

Alors que les joueurs avaient pris place dans le vestiaire quelques minutes avant le coup d’envoi de la rencontre, le coach Ighil s’est isolé quelques minutes avec son adjoint Karouf. Les deux techniciens ont voulu se concerter sur les toutes dernières retouches à apporter avant que les joueurs n’entament la rencontre.

Plus de peur que de mal pour Messaoudi

On jouait la 57’ lorsque le joueur du WAT Messaoudi s’est affalé suite à un télescopage avec l’attaquant de la JSK, Hemani. Accouru, le staff médical widadi a constaté une légère ouverture en niveau de la tête. Une fois les points de suture faits, Messaoudi a pu poursuivre normalement la rencontre.