Voyager en Algérie : “c’était un privilège de visiter le Hoggar”, journaliste londonien

Voyager en Algérie : “c’était un privilège de visiter le Hoggar”, journaliste londonien

La diversité des paysages en Algérie attire de plus en plus de touristes étrangers qui sont à la recherche de nouveautés pour leurs vacances. En effet, ses montagnes, ses plages et son Sahara font partie des atouts du tourisme authentique dans le pays.

Parmi les personnes qui ont montré leur intérêt de visiter l’Algérie, le journaliste britannique Henri Wismayer. Notamment grâce aux images du Tassili N’ajjer, partagées par Andrew Studer en juillet 2022, décrivant ce magnifique paysage du Sahara algérien comme des morceaux de la planète Mars.

Pour rappel, Henry Wismayer est écrivain et journaliste londonien qui a voyagé dans plus de 100 pays à travers le monde. Et qui a partagé ses expériences de voyage dans des articles rédige au profit de plusieurs prestigieux magazines, dont le Washington Post.

| À LIRE AUSSI : Voyager en Algérie : « où le désert est synonyme de liberté »

Un journaliste londonien subjugué par la beauté du Hoggar

Dans un précédent tweet, Henry Wismayer a fait part de sa hâte de se rendre en Algérie, en annonçant la date du départ de séjour dans le pays. En effet, durant un mois d’aventure au Sahara algérien, le voyageur londonien a partagé les plus belles images de son appareil à photo, sur son réseau social, Tweeter.

Dans un nouveau post publié en ce lundi 27 mars, Henry a partagé quelques moments marquant de son voyage, notamment dans la région du Hoggar. En effet, le journaliste raconte que durant ce séjour, il passait son temps à se rapprocher et tourner autours et à contempler les magnifiques montages et dômes du Hoggar.

Face à ce magnifique paysage qu’offre le Hoggar, Henry Wismayer trouve que Ilamane est la plus spectaculaire des montages du Hoggar. Un monolithe colossal, selon lui, qui domine l’horizon par sa hauteur.

Ilamane, Hogar

Ilamane au Hoggar, photo prise par Henry Wismayer

Henry Wismayer : « c’était un privilège de visiter le Hoggar »

Sur son réseau Twitter, Henry Wismayer continue de décrire les magnifiques paysages du Hoggar. Mais aussi de faire part de quelques moments partagés avec les Touregs. Parmi ces derniers, il cite une pause déjeuner sous un arbre d’Accacia, mais aussi un petit camping à la bonne étoile.

Pour ce journaliste britannique, le plus grand plaisir qu’offre le Hoggar est l’opportunité de faire la connaissance des Touaregs. En effet, selon ce dernier, ces derniers incarnent le fait de vivre en harmonie dans leur environnement. « Leur amour pour le désert est contagieux » écrit le voyageur sur son tweet.

Touareg

Touareg au Hoggar

Pour conclure sa compilation d’images illustrant un mois de voyage en Algérie, Henry Wismayer a fait savoir que visiter cet endroit du Sahara était, pour lui, un privilège.


| SUR LE MÊME THÈME :

>> Tourisme saharien : le grand canyon algérien, un décor digne de « Star Wars », youtubeur français

>> Tourisme : « l’Algérie, future destination des influenceurs »