Vidéo: Aissa s’enquiert des conditions de prise en charge des hadjis

vendredi 17 août 2018 à 16:06
Source de l'article : Www.aps.dz

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa a poursuivi, au troisième jour consécutif, ses visites de terrain afin de s’enquérir de la prise en charge des hadjis algériens à la Mecque et à Médine.

Dans ce cadre, le ministre s’est enquis de la prise en charge des hadjis algériens relevant du secteur de la Solidarité nationale (pris en charge par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika), précisant que cette action vient concrétiser la promesse qu’il leur avait faite avant qu’ils rejoignent les Lieux-Saints.

Mohamed Aissa a appelé, au cours d’une rencontre à l’hôtel « Dar El Khalil Errochd » à la Mecque en présence du Directeur de l’Office national du Hadj et de la Omra (ONHO), Youcef Azouza et nombre de moutawifine des pays arabes, les hadjis à la nécessité de « rester fidèle à l’Algérie », tout en mettant en avant l’initiative du président de la République, Abdelaziz Bouteflika en faveur de cette catégorie et de tous les hadjis algériens en matière d’hébergement, de transport, de restauration et de prise en charge médicale.

Il a également salué les efforts consentis par les membres de la mission algérienne, estimant que leur travail « s’améliore d’une année à une autre », ce qui a permis à l’Algérie de figurer parmi les pays pionniers en matière d’organisation et de prise en charge des hadjis.

Dans ce sillage, le ministre a appelé les hadjis algériens à la nécessité de réitérer la loyauté envers le président de la République, parrain de cette initiative.

« La Réconciliation nationale initiée par le président de la République a donné ses fruits et permis aux algériens de vivre en paix et de tourner la page de la décennie noire » (Mohamed Aissa)

« L’Algérie vit aujourd’hui dans la stabilité, la sécurité et la sérénité », après des années difficiles dues à une mauvaise interprétation de l’Islam, a rappelé le ministre, soulignant que « la Réconciliation nationale initiée par le président de la République a donné ses fruits et permis aux algériens de vivre en paix et de tourner la page de la décennie noire ».

Plus tôt dans la journée, le ministre s’est rendu à une clinique au centre de la mission algérienne (la Mecque), où il a eu des échanges avec quelques patients et reçu des explications de la part des membres de la délégation médicale de la Mission.

M. Aissa s’est enquis également des conditions de travail des mourchidate, qui lui ont affirmé que les conseils et les orientations qui leurs été donnés en Algérie ont été bénéfiques.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,468 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5