Variant Omicron et pass sanitaire : ce que propose Dr Derrar

Au risque de l’avènement du variant Omicron en Algérie et au vu de la situation épidémiologique actuelle, les spécialistes et responsables du secteur sanitaire multiplient les appels à la vigilance. Dans la foulée, des propositions sont également faites.

Intervenant ce lundi sur les ondes de la radio nationale, le Directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie Dr Fawzi Derrar a appelé à généraliser le pass sanitaire dans tous les secteurs tout comme la décision du ministère des Transports concernant le transport maritime.

Le même responsable affirme que la généralisation du pass sanitaire vaccinal est désormais une nécessité au niveau de tous les secteurs et les institutions, tout en l’accompagnant avec une campagne de sensibilisation auprès des citoyens.

Si cette proposition intervient dans le souci de faire face à tout risque de propagation du variant Omicron en Algérie, l’intervenant estime tout de même que le débat autour du variant Omicron est un peu anticipé actuellement.

Pic du variant Omicron : Derrar livre ses pronostics

A ce propos, il estime que le variant le plus important en ce moment, c’est le Delta. Dans le même sillage, le DG de l’IPA ajoute que conformément aux études et prévisions scientifiques, le pic du nouveau variant interviendra vers la fin du mois de février ou le début du mois de mars 2022.

Revenant sur la vaccination, l’invité de la Radio préconise de changer le type de vaccin pour la troisième dose afin d’atteindre une immunité optimale contre tout autre variant.

Dans le même sillage, il affirme que toutes les rumeurs circulant autour des effets indésirables des vaccins sont théoriques, d’autant qu’aucune d’entre elles n’est prouvée scientifiquement.

Share
Publié par
Merzouk Abdelaziz