USMH : Gariche et Benyettou acquis…

USMH : Gariche et Benyettou acquis…

USMH-0124514.jpgGariche et Benyettou ont donc obtenu leurs lettres de libération que la direction du SAM a décidé de leur délivrer pour un montant avoisinant les 300 millions de centimes.

Selon une source digne de foi, le président de l’USMH, Mohamed Laïb, qui était accompagné de Fayçal Bensemra, a  trouvé, dimanche soir, un terrain d’entente avec le président du SAM, concernant le montant de la transaction. La même source révèle que la lettre de libération aurait été envoyée hier au niveau de la direction de l’USMH afin que celle-ci puisse déposer ce document manquant dans le dossier de qualification au niveau de la Ligue professionnelle de football. “C’est grâce aux très bonnes relations entre l’USMH et le SAM que ce transfert s’est concrétisé”, nous a déclaré Gariche, après avoir su que son président avait remis, très sportivement, sa lettre de libération à la direction du club harrachi. Dans une déclaration faite hier au Buteur, Benyettou s’est dit très content : «Je suis heureux de savoir que le problème de ma lettre de libération est définitivement réglé.»

… en attendant Belkhaiter

Après avoir concrétisé officiellement le recrutement des deux Samistes Gariche et Benyettou, le président Laïb est sur la piste du jeune international Espoirs Belkhaiter. Même s’il a déjà arraché l’accord définitif du joueur, le premier responsable du club devrait rencontrer Zaïm, le boss de l’USMB, pour le convaincre de libérer ce joueur qui reste lié par un contrat de trois ans avec le club blidéen. Ce latéral droit qui, depuis plusieurs mois, fait partie de la liste de Charef, sera, si les négociations avec Zaïm aboutissent, la prochaine recrue officielle.

L’effectif se dessine

La direction souhaite recruter deux autres éléments, et on évoque même la possibilité d’une signature dans la soirée de Ziane- Cherif, Gariche et Benyettou. Pour l’heure, pas moins de onze  nouveaux joueurs ont paraphé soit le contrat soit une demande de licence. Ainsi, après Aïssaoui (ex-MCO) Kahouadji (Bethioua), Bounedjah (RCGO), le président  s’est engagé avec Ziane-Cherif (OM) Gariche (SAM) et Benyettou (SAM). En somme, des recrues de choix surtout que l’effectif version 2011-2012 se dessine de plus en plus, sachant que le club a déjà enregistré la signature de certains anciens à l’instar de Doukha, Legraâ, Ledraa et Touahri.

——————————————————–

La piste Messaoudi écartée

Alors que le départ de Farès Benabderahmane au CRB  laissera un vide énorme dans la défense harrachie, le président de l’USMH tente d’y pallier par un élément d’un même niveau. Les contacts établis avec Messaoudi (USM Annaba) viennent d’être rompus. Ce joueur, avec qui les pourparlers ont atteint un stade avancé, ne portera finalement pas le maillot de l’USMH. En fait, cette décision fait suite à l’intransigeance de Charef qui a carrément refusé que des dirigeants se mêlent du volet recrutement. Cela tombe bien aussi pour le président Laïb qui se faisait des soucis pour racheter le contrat du joueur. Ainsi donc, Laïb n’aura pas à payer la libération de ce joueur. Néanmoins, même si elle a nié avoir contacté Messaoudi, une source bien informée nous a confié que la direction de l’USMH a bel et bien contacté le joueur qui a donné son accord pour venir à El Harrach. Messaoudi était même présent lors de la séance qui s’est déroulée mercredi au complexe sportif de la Protection civile.

Griche revient dans le groupe, mais…

Par ailleurs, et comme rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, Adlène Griche, qui était sur la liste des libérables, a été rappelé par la direction du club pour réintégrer le groupe, en prévision de l’exercice prochain. Ce rappel du joueur survient après que le président eut décidé d’écarter la piste Messaoudi. Jugeant incertain le recrutement de Messaoudi qui reste lié par contrat avec l’USMAn,  la direction de l’USMH a décidé de rappeler Griche, en attendant d’entamer les négociations avec ce joueur. Cela dit, rien n’indique que Griche sera harrachi, car tout dépendra des négociations avec ce joueur. Lors de sa première rencontre avec Laïb, les deux hommes n’ont pas trouvé un accord sur le plan financier.

————————————–

Aouameur «Tout nous incite à croire en nos chances»

Aouamer, le latéral droit harrachi, qui va entamer sa troisième année avec l’USMH, espère pouvoir faire une bonne saison aussi bien sur le plan individuel que collectif. Néanmoins, cela passe par une bonne préparation d’intersaison.

Vous avez bénéficié d’un repos bien mérité, non ?

Oui, car après tous les efforts fournis durant toute une saison qui a duré plus de 13 mois, un repos de quelques semaines est recommandé pour la récupération. Il ne faut pas oublier que la charge de travail est très intense en cette période de l’année. Donc un joueur doit impérativement retrouver ses forces pour pouvoir résister à toute la charge de travail

Vous entamez votre troisième saison à l’USMH, avez-vous des objectifs bien définis ?

Tout le monde travaille dans le même sens qui est celui de rééditer les performances enregistrées la saison passée et apporter aussi des correctifs afin d’améliorer les résultats et le classement.

Mais cette saison, l’USMH a perdu certains joueurs-cadres, cela ne freinera-t-il pas votre élan ?

Il est vrai que nous avons perdu de bons joueurs durant ce mercato estival, mais nous avons enregistré toutefois l’arrivée de bons éléments à l’instar de Aïssaoui ainsi que d’autres joueurs qui viennent des divisions inférieures mais qui ne manquent pas de qualités d’une part, et d’autre part, il y a des jeunes qui, avec le travail, pourront réaliser de belles choses. Pour revenir à votre question, notre équipe a toujours reposé sur un bloc collectif, des joueurs peuvent changer mais le système reste le même, c’est la marque de fabrique de Charef qui est toujours l’entraîneur en chef. Ce dernier  a beaucoup contribué à la réussite de cette équipe. Il a donné une autre image du club en réalisant des prouesses avec des moyens limités.

Donc si on comprend bien, cette saison, les objectifs du club seront revus à la hausse ?

Logiquement, cela devrait être le cas, mais la direction et l’entraîneur en chef sont les seuls habilités à établir les objectifs du club. Mais compte tenu de la stabilité à tous les niveaux et le renforcement de l’effectif par de bons éléments, tout cela nous incite à croire en nos chances.

——————————————————————

Le recrutement d’un gardien de but, priorité de Laïb

Même si Azeddine Doukha vient de rempiler jusqu’en juin 2012, la direction est à la recherche d’un second gardien de but pour que la concurrence soit vraiment totale à tous les postes. Les Harrachis ont pris contact avec plusieurs gardiens de but susceptibles de renforcer les rangs de l’USMH. Pour l’instant, les dirigeants de l’USMH ne privilégient aucune piste, mais selon une source sûre, le recrutement d’un gardien de but fait partie des priorités de Laïb.

Yachir et Hendou manquent à l’appel

À propos de la préparation de l’équipe, les Jaune et Noir continuent de s’entraîner avec au menu du biquotidien basé sur des exercices physiques et d’endurance. A l’excéption de Yachir et Hendou, tous les autres joueurs étaient au rendez-vous. Le premier cité se trouve en France depuis le 9 juillet, mais il devrait rejoindre le groupe dans une semaine. En effet, on croit savoir que les deux hommes ont trouvé un accord avec la direction concernant la prime de signature.

Biquotidien au menu

Quatre jours après la reprise des entraïnements, le coach harrachi vient de soumettre son équipe au biquotidien qui durera tout au long de la semaine jusqu’au week-end. Les camarades de Demou retrouveront le cycle normal à partir de dimanche prochain.

Charef veut six matchs amicaux

Pour  assurer une bonne préparation à ses poulains, Charef, le coach harrachi, veut multiplier les matchs amicaux qui restent, selon des techniciens, le meilleur moyen de travailler en même temps les volets physique et technique. Il est vrai qu’une rencontre amicale peut être assimilée à un entraînement à grande charge. C’est la raison pour laquelle le driver de l’équipe harrachie a prévu dans son programme six matchs amicaux. Il a même chargé les dirigeants de l’USMH de chercher des clubs  pouvant servir de sparring-partners à son équipe.

Deux ministages au programme

L’entraîneur en chef a laissé entendre à son employeur qu’il n’a pas l’intention de programmer un stage hors de la région Centre, car sa méthode de travail l’incite à programmer des ministages de quatre jours par semaine et à octroyer ainsi du repos à se joueurs à la fin de chaque microcycle. Cela confirme encore une fois que le premier stage de préparation se déroulera en Algérie.