USMH : El Harrach ne sait pas combiner, la JSMB n’a rien à espérer !

USMH : El Harrach ne sait  pas combiner, la JSMB n’a rien à espérer !

article-55914-usmh.jpgAprès tout ce qui s’est passé à la veille de cette confrontation face au CRB et le calvaire vécu par les joueurs, suite aux rumeurs de combine qui ont circulé, influant négativement sur le moral des joueurs, parmi lesquels beaucoup ont passé une mauvaise nuit, on avait craint le pire pour la formation d’El Harrach, et une grande partie des supporters appréhendait ce match contre un adversaire pour qui la défaite était interdite et qui devait concentrer toutes ses forces sur la grande bataille, afin d’arracher un résultat positif à Lavigerie. Finalement, tout s’est bien passé pour l’USMH qui, contrairement à ce que l’on pensait, a fait preuve d’une forme éblouissante devant une formation belouizdadie qui traîne dans la zone des relégables.

Les Harrachis ont crânement défendu leurs chances, avant de remporter la victoire. On savait cette équipe capable de décrocher un résultat positif mais pas au point d’humilier, sur le terrain, une formation comme le CRB.  Les Jaune et Noir continue donc de surprendre leurs adversaires, notamment les relégables, à l’instar du MCO chez lui, le CRBAF et enfin le CRB. Une preuve inéluctable que l’USMH respecte l’éthique sportive. Cela dit, il est clair que pour le match de demain contre la JSMB, les Harrachis se déplaceront à Béjaïa avec l’idée d’obtenir un résultat positif, par conséquent, on peut dire que les Béjaouis n’ont pas grand chose à espérer si ce n’est qu’ils peuvent toujours faire preuve d’une grande volonté s’ils veulent s’imposer.

Younès : «Cette victoire est la preuve que l’USMH respecte l’éthique sportive»

Toujours égal à lui-même, le milieu offensif Sofiane Younès a retrouvé, au cours des dernières rencontres, la grande forme pour avoir été à l’origine de plusieurs actions dangereuses avec ses coéquipiers Boumechra et Aït Ouamar. Affable et courtois, Younès a évoqué le retour en forme de l’équipe. «La victoire que nous avons réalisée contre le CRB prouve que nous n’avons rien perdu de nos capacités. Cela dit, je suis persuadé que nous sommes sur la bonne voie et que cette victoire nous motivera davantage en perspective des prochaines rencontres. Nous nous sommes toujours donnés à fond sur le terrain et cette victoire est la preuve que l’USMH respecte l’éthique sportive. Ce succès nous permet de garder l’espoir de réaliser d’autres belles performances et, pourquoi pas ?, terminer la saison parmi les cinq premiers. Mais nous devrons rester sur cette lancée pour atteindre cet objectif. Une fois cette place acquise, on essayera de faire mieux. Mais pour le moment, on négociera match par match. Le chemin est encore long et beaucoup de choses peuvent arriver. Il est donc un peu tôt pour crier victoire», dira-t-il, avant d’enchaîner : «Cela ne veut pas dire qu’on veut éviter de se mettre la pression. Pour nous, le plus important est de nous rapprocher des clubs du haut de tableau et terminer dans le sillage des cinq premiers. Si l’opportunité de jouer une place sur le podium se présente, on se lancera dans la course, mais pour l’instant, il est inutile de rêver, car on en est encore loin.»

————————————–

L’USMH fête son maintien

Au-delà du résultat flatteur face au CRB, c’est surtout la manière qui a grandement fait plaisir aux Harrachis. Dès le coup de sifflet final, la joie s’est emparée des joueurs et des dirigeants. A El Harrach, les supporters qui n’ont pas eu la chance d’accéder au stade et qui étaient branchés sur la radio pour suivre le match, ont poussé un grand ouf de soulagement. Chacun manifestant sa joie à sa façon. Mieux, certains ne se sont pas privés de sillonner les rues de la ville dans leurs véhicules arborant fièrement les couleurs du club. C’est compréhensible, car par cette victoire, l’USMH aura assuré définitivement son maintien en Ligue 1 Mobilis.

Charef prévoit des changements face à la JSMB

Blessé au dos, le défenseur central Arslane Mazari ne pourra pas participer à la rencontre de demain face à la JSMB. Alors que tous ses camarades se sont entraînés hier, pour préparer le rendez-vous contre la JSMB prévu demain à Béjaïa, Mazari était le seul absent parmi le groupe. Au milieu de la séance, ce joueur est arrivé en tenue de ville. Charef lui a conseillé de faire du vélo pour maintenir sa forme.

Ziane Chérif dans l’axe défensif

A la veille de cette confrontation, personne ne peut dire pour quelle solution optera Boualem Charef afin de pallier l’absence de Mazari. Plusieurs solutions s’offrent à l’entraîneur de l’USMH pour combler le vide dans l’axe défensif. L’une d’entre elles consiste à mettre Azzi aux côtés de Belkaroui. Dans ce cas, Charef devra récupérer Belkheir pour le flanc gauche. Cette éventualité lui permettra de replacer Boulekhoua sur le flanc droit. Sinon, ce sera Ziane Chérif qui jouera aux côtés de Belkaroui. Cette option est la plus plausible, car elle permet à Charef de reconduire les mêmes éléments sur les flancs droit et gauche, à savoir, Azzi et Boulekhoua

———————————-

Abid : «J’espère garder cette réussite autant que possible»

Avec du recul, quelle analyse faites-vous sur le parcours de votre équipe ?

Je pense que notre parcours est dans l’ensemble moyen. Au vu de notre classement actuel en championnat, nous sommes en progression. On a entamé cette compétition avec des résultats catastrophiques, mais par la suite, le groupe s’est ressaisi. Nous avons réalisé de belles performances. Nous en sommes très satisfaits.

Les résultats de votre équipe sont en nette amélioration, qu’espérez-vous décrocher cette saison ?

Ce qui est important, c’est de rester dans cette dynamique, faire le plein à domicile tout en essayant de faire mieux en déplacement. Nous sommes au milieu de la phase retour. Le parcours est encore un peu long et sera plus difficile vers la fin. Notre objectif à présent est de faire bonne figure à chacune de nos rencontres. Une chose est sûre, on peut faire bien mieux que le maintien.

Par vos belles prestations et votre habileté devant les buts, vous avez séduit le public et le coach qui compte beaucoup sur vous cette saison…

Il faut savoir que je suis totalement au service du club. Ça fait plaisir de savoir que mes prestations sont bonnes. Il reste encore sept matchs. La saison n’est donc pas terminée, j’espère garder cette forme pour pouvoir avoir le rendement qu’on attend de moi.

 Que pensez-vous de vos prestations personnelles ?

Même si j’ai réussi à contribuer aux deux derniers succès de mon équipe en marquant à chaque fois un but, je ne peux pas porter un jugement sur moi-même, et si l’entraîneur continue à m’aligner, c’est que mes prestations sont bonnes. La confiance du coach et celle du public m’aident beaucoup sur le plan psychologique.

Vous semblez bien parti pour réaliser une bonne fin de saison…

C’est mon objectif principal. Au fond, je sens que je peux donner plus à l’équipe. Beaucoup d’observateurs m’ont fait part de leurs appréciations sur mes dernières performances. Cela m’encourage à travailler davantage et à marquer encore plus de buts.

Revenons au match contre le CRB et cette victoire face à un adversaire qui lutte pour son maintien en Ligue 1 Mobilis. Vous y attendiez-vous ?

Pour être sincère, je m’attendais à un résultat positif. Cette victoire confirme que l’USMH est sur la bonne voie.

Votre équipe est appelée à faire un court déplacement à Béjaïa pour affronter, demain, la JSMB. Comment préparez-vous ce rendez-vous ?

Comme d’habitude. Certes, ce match sera difficile, mais il n’y aura aucune préparation spéciale. Le groupe est animé d’une grande volonté pour réaliser un bon résultat. La JSMB est une bonne équipe, notamment quand elle évolue sur son terrain, mais nous sommes décidés à arracher le meilleur résultat possible. J’espère rééditer l’exploit face à Béjaïa.

———————————————-

Bechouche : «C’est le succès des joueurs»

Samedi, même si l’adversaire n’a rien montré, la bande à Boualem Charef aura réussi à confirmer sa solidité dans le championnat et surtout qu’elle possède un sacré mental, après les rumeurs de combine qui ont circulé la veille du match, en plein entraînement. A la fin de la rencontre face au CRB, le coach adjoint Bechouche l’avait affirmé : «C’est une belle victoire qui prouve que l’USMH respecte l’éthique sportive. Ce succès est celui des joueurs, ils voulaient mettre fin aux rumeurs. Cela nous permettra de rester sur la dynamique des victoires, mais aussi de préparer convenablement le prochain match contre la JSMB.»

Amada pour remplacer Aït Ouamar

Contraint de procéder à quelques petits changements pour pallier certaines défections, comme celle d’Aït Ouamar, suspendu pour contestation de décision, Boualem Charef devra titulariser Amada au poste de demi tournant. Bien que le milieu malgache ne soit pas encore totalement rétabli de sa blessure, l’absence d’Aït Ouamar incite le coach à combler le vide au milieu.

Un arbitrage à la hauteur

Excellent arbitrage que celui du trio qui a officié le match USMH-CRB, et à leur tête Bichari, lequel, à aucun moment, ne s’est laissé influencer ni par les locaux ni par les visiteurs. Mais il faut dire que dans cette rencontre, les 22 joueurs ont fait preuve d’un grand fair-play, ce qui a facilité la tâche au directeur de jeu.