USMH : El Harrach depuis hier à Aïn Témouchent

mercredi 11 juillet 2018 à 16:09
Source de l'article : Lebuteur.com

Déficit physique chez certains

L’équipe harrachie est depuis hier à Aïn Témouchent pour une période de douze jours. C’est avec un effectif de 26 joueurs, dont 22 seniors et 4 jeunes promus de la catégorie espoir, que l’USMH a débarqué au complexe sportif d’Aïn Témouchent. Il s’agit d’un stage qui permettra au staff technique à sa tête Salem Laoufi d’appliquer son programme de travail. Bien entendu que le côté technico-tactique ne sera pas négligé, mais surtout le volet physique qui sera le plus privilégié. Quelques matches amicaux sont au programme face à des équipes dont le nom ne nous a pas été communiqué. Ce qui permettra à l’entraineur en chef d’avoir une idée plus précise sur la valeur de tous les éléments de l’effectif, notamment ceux qui viennent juste d’arriver. C’est la huitième fois que l’USMH y élit domicile pour les besoins de sa préparation. Ce site est depuis longtemps devenu le lieu privilégié de l’USMH pour les stages d’intersaison.
Voyage par route
C’est avec un effectif au complet que l’USMH est arrivée hier en début après-midi au complexe sportif d’Aïn Témouchent. Le voyage s’est effectué par route. Une bonne partie des joueurs ont fait le déplacement avec leurs véhicules, notamment ceux qui résident à l’Ouest. Ceux-là étaient présents au complexe aux environs de midi.
Belhani rejoint ses coéquipiers
Après avoir menacé de boycotter le stage, Belhani, le gardien de but, a finalement rejoint le groupe à Aïn Témouchent. A la veille du départ en stage, beaucoup de supporters se sont inquiétés sur les intentions de Belhani qui n’a pris part à aucune séance d’entrainement.
La présence des cadres rassure les fans  
Certains cadres maintenus de l’effectif de la saison passée et qui n’avaient pas repris les entrainements ont finalement tous rejoint leurs camarades. Il s’agit de Bougaroua, Belhani et Kherbache, qui se sont fait désirer pendant une bonne semaine, ont finalement décidé de reprendre les entrainements et compléter le groupe. Ce qui a rassure un tant soit peu les supporters et surtout le staff technique
Quatre jeunes parmi le groupe
A la veille du départ en stage, le coach Salem Laoufi a décidé d’intégrer quatre jeunes issus de la catégorie espoir qui feront partie de l’effectif de l’équipe première. Ces jeunes ont pour nom Riad Bousafsaf (attaquant), Ramzi Boussiala (attaquant), Sidali Alem (milieu récupérateur) et Boussaâda (défenseur central).
Première séance hier à 17 heures
Sitôt arrivés, les joueurs n’ont eu droit qu’à une sieste de deux heures avant d’entamer leur première séance d’entrainement qui s’est déroulée hier matin sur le terrain du stade Siki. Celle-ci qui a été consacrée à un travail physique et a duré deux bonnes heures.
Laoufi augmente la charge
Après une reprise des entraînements basée sur un travail léger, les joueurs sont désormais soumis à une forte charge. Le coach a décidé d’augmenter le dosage et le volume pour permettre à ses joueurs de retrouver petit à petit leurs moyens physiques. Cet accroissement ne sera pas interrompu. Au contraire, elle augmentera au fur et à mesure pendant deux semaines encore.
Du biquotidien à partir d’aujourd’hui
En technicien averti, le coach devrait alterner entre le physique et tactique en permettant aux joueurs de taper dans le ballon durant les séances d’après-midi. Celles du matin sont réservées essentiellement à l’aspect physique. L’entraineur harrachi estime que pour être prêt, il faut encore au moins quatre semaines de préparation physique qui sont indispensables.
Aucun relâchement ne sera toléré
Parlant du stage, l’entraîneur en chef a affirmé qu’aucun relâchement dans les entraînements ne sera toléré par le staff technique, qui a tenu à ce que le travail se poursuive avec la même cadence. Toutefois, certains éléments ont été soumis à un travail spécifique dans le but de leur permettre d’être au même diapason que leurs coéquipiers dans le domaine de l’endurance physique.
Déficit physique chez certains
Ceux qui suivent de près l’évolution de l’USMH depuis le début auront remarqué l’écart qui existe entre certains joueurs sur le plan physique. Des éléments n’éprouvent aucune difficulté sur ce plan, alors que d’autres tardent à retrouver leur rendement habituel. C’est dire que le staff technique a encore du pain sur la planche pour rendre plus homogène le niveau physique de l’ensemble de ses poulains.
Auteur : N.R.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,196 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5