USMH : El Harrach continue son ascension

USMH : El Harrach continue  son ascension

article-29234-USMH.jpgDepuis quelques semaines le onze harrachi semble avoir retrouvé sa verve et la grande forme qui le caractérisait la saison passée. En témoigne cette victoire par un score de 1-0 aux dépens du CRB. En déplacement au 20-Août, les Harrachis  ont crânement défendu  leurs chances d’arracher un succès.  Cela s’est réalisé grâce à la volonté du groupe. Les joueurs  ont tout fait pour s’assurer une victoire.

Désormais les Jaune et Noir sont  conscients qu’ils ont les capacités de faire mieux que d’assurer une place au milieu du tableau. Ils vont devoir  se battre pour une place honorable, ou pourquoi pas se mêler à la course pour arracher une place au podium qui reste tout à fait possible. Cette ascension de l’USMH au classement n’a pas été sans provoquer un certain goût chez les supporters, qui désormais exigent plus en matière de résultats.

D’ailleurs, ils attendent une confirmation de la part de leur  équipe dès ce  samedi  face au MCA, où une éventuelle victoire permettra à l’USMH de se placer en pole position pour jouer les premiers rôles. Aussi, ça mettra toute la ville d’El Harrach dans la même ambiance qu’il y a trois ans quand les Jaune et Noir étaient sur le point de réaliser l’accession.

Après le CRB, à nous le MCA

Les Harrachis attendent  avec impatience leur prochaine rencontre de championnat contre le MCA, prévue ce week-end. Les Jaune et Noir veulent une victoire pour être certains de leurs capacités à se lancer dans la course au titre de champion d’hiver, et arracher une des trois places au podium à la fin de saison.  Par rapport à ce qu’ils ont laissé apparaitre comme capacités, les poulains de Charef sont désormais certains que cette rencontre face au Doyen sera déterminante pour la suite du parcours. Leur intention d’atteindre cet objectif est réalisable.

En fait, les données sont favorables à l’USMH. Avec un calendrier  qui prévoit deux  déplacements sur quatre matchs  où  l’équipe harrachie est capable d’arracher de bons résultats. Le premier au Khroub  et l’autre à El Eulma. Les matchs restants  auront lieu à El Harrach contre les deux Mouloudia d’Alger puis  celui d’Oran. C’est vrai qu’en football la logique n’est pas toujours respectée, mais si les camarades de Boualem continuent à jouer comme ils l’ont fait ces dernières semaines, ils ont des chances de terminer champions d’hiver.

De la joie dans l’air

Au-delà du résultat flatteur pour les Harrachis face à une équipe réputée redoutable  à  domicile,  c’est surtout la manière qui a grandement fait plaisir aux supporters de l’USMH. Dès le coup de sifflet final la joie s’est emparée des joueurs et des dirigeants. A  l’extérieur du stade, les supporters chantaient tous en chœur. Des cortèges de voitures ont sillonné les rues de la ville. Il fallait bien, car l’équipe d’El Harrach venait de confirmer ses capacités face aux grands ténors du championnat.

Un arbitrage à la hauteur

Excellent arbitrage que celui du trio qui a officié le match CRB-USMH, à sa tête Bouster qui à aucun moment ne s’est laissé influencer par les locaux ni par les visiteurs. Mais il faut dire que dans cette rencontre les 22 joueurs ont fait preuve d’un grand fair-play. Ce qui a facilité la tâche au referee.

Bechouche : « Tous les joueurs sont à féliciter»

«Bien qu’on aurait pu réaliser un meilleur résultat, mes joueurs sont à féliciter pour avoir répondu à l’attente du public harrachi. Sur le plan technique et organisationnel nous étions bien meilleurs que notre adversaire. D’ailleurs, on s’y est préparé pendant toute la semaine. C’est vrai qu’en seconde mi-temps  le régime de l’équipe a baissé, mais l’essentiel est d’avoir tenu face à une équipe réputée redoutable sur son terrain. Cette victoire est importante pour le moral des joueurs, qui pourront aborder les prochaines rencontres avec de plus grandes prétentions.»

Yachir : «On a su gérer la seconde mi-temps»

Auteur d’une excellente prestation contre le Chabab le week-end dernier, le virevoltant attaquant Sami Yachir semblait satisfait par la victoire de son équipe et aussi par son rendement durant le match. C’est ce qu’il nous a confirmé au moment où nous l’avons approché en fin de partie pour recueillir ses impressions : «Je suis beaucoup plus satisfait pour ce succès que par ma prestation personnelle. Les  trois points d’aujourd’hui sont très importants car il s’agit d’un premier  succès en déplacement. Cette victoire est du point de vue psychologique très bénéfique pour le moral du groupe. Certes, cela a été difficile vers la fin  de la partie mais il ne faut pas oublier qu’on a été supérieurs en première mi-temps. Après la pause on a parfaitement géré  notre acquis.»

Benomar : «On y a cru jusqu’au bout»

Interrogé  au lendemain du match contre le CRB-USMH, Hacen Benomar  l’un des adjoint de Charef nous a dit :  «C’est une victoire amplement méritée et à laquelle nous y avons cru jusqu’au bout. Après un début de match en notre faveur, mon équipe a par la suite  cédé du terrain. Mais notre défense a tenu le coup jusqu’à la fin du match. En seconde mi-temps, et après avoir étudié le jeu de l’équipe locale, on a opté pour un système de jeu qui a finalement apporté ses fruits. Ce succès a été acquis aussi et surtout grâce à la volonté de tous les joueurs qui ont appliqué à la lettre les consignes de l’entraîneur en chef.»

Legraâ et Yachir sous la menace

Au moment où Yachir avait écopé d’un carton jaune, d’aucuns parmi les supporters  présents au stade avaient  cru que ce joueur allait être absent face au MCA ce week-end.  Mais ils étaient rassurés quand le secrétaire du club les a informés que cet avertissement n’était en fait que le second pour Yachir, et qu’il sera bel et bien présent contre le Mouloudia. Mais désormais il est tout comme Legraâ sous la menace d’une suspension.

Latrèche :  «Désormais tout devient possible»

D’abord un mot sur le succès de votre équipe face au Chabab ?

C’est une belle victoire malgré ce petit score de 1-0. Ces trois points sont importants car ils nous ont permis de récupérer les points perdus à domicile. En plus c’est encourageant  pour  le groupe. Désormais, on  peut dire que nous sommes dans les normes et peut-être en avance par rapport à nos objectifs.

On comprend par là que vous allez vous jeter dans la course pour arracher une des premières places…

Le titre n’est pas notre objectif, mais nous devrons rester sur cette lancée pour terminer à une place honorable. Il reste encore quatre matchs, et beaucoup de choses peuvent arriver.

A vous entendre parler on a l’impression que vous voulez éviter une pression supplémentaire quant à cette quatrième place qui vous met à l’affût…

Non, ce n’est pas qu’on veut éviter de se mettre la pression. Pour nous, le plus important a été atteint. Maintenant tout ce qui vient en plus est un bonus.

Revenons à cette victoire face au CRB. Elle a été longue à se réaliser…

En effet, cela a été très difficile face à l’équipe belouizdadie qui avait la ferme intention d’arracher la victoire. Leur dispositif basé sur l’offensive à outrance nous a considérablement gêné. Il nous a fallu nous transcender  pour contenir les assauts du CRB et arracher ces trois  points. Dieu merci, nos efforts n’ont pas été vains. Ce but de Boumechra  est une juste récompense.

Sur le plan personnel vous avez réalisé une belle prestation aujourd’hui, alors  que vous n’êtes qu’à votre deuxième titularisation depuis le début de saison…

Ces propos m’encouragent beaucoup et me mettent plus en confiance. Mais j’ai besoin de jouer plus souvent pour gagner en compétition.

Vous êtes arrivé à l’USMH l’été dernier, et vous avez longtemps patienté avant de connaitre une première titularisation. Autrement dit vous avez passé plus de trois mois sur le banc. Comment avez-vous vécu cette situation ?

Cela a été difficile, mais je savais que tôt ou tard j’allais avoir ma chance. J’ai été titularisé la première fois contre l’USMA et aujourd’hui c’est ma deuxième. Je ressens une grande joie non pas seulement pour ma prestation mais surtout que mes deux titularisations coïncident avec deux belles victoires.

Vous vous considérez un peu comme le porte-bonheur de l’équipe, n’est-ce pas?

En fait, je pense aussi que la réussite était de notre côté. J’espère que cela va durer longtemps pour nous.