USMH 0 – NAHD 0 : Un nul qui n’arrange personne

USMH 0 – NAHD 0 : Un nul qui n’arrange personne

article-12466-usmh-nahd.jpgLes deux équipes entament la rencontre avec un maximum de prudence.

Stade : 1er -Novembre (Mohammadia)

Affluence : huis clos

Arbitres : Amalou, Benarous, Azrine

Avertissements : Zouak (19’), Aïssaoui (59’) (USMH) ; Abbes (12’), Khelili (16’), Oudni (73’) (NAHD)

USMH : Doukha, Aouamer, Mebarakou, Benabderahmane, Zouak, Naili, Djeghbala (Boualem 55’), Hanitser, Aïssaoui ( Touahri 70’), Djabou, Hendou (Bourekba 79’)

Entraîneur : Charef

NAHD : Asselah, Belamri, Abbas, Khelili, Houari, Gana (Moundji 50’), Berardja (Siouane 5’), Oudni, Bousoufiane, Braham-Chaouch, Rebih (Djebbar 83’)

Entraîneur : Mihoubi

Les deux équipes entament la rencontre avec un maximum de prudence. De part et d’autre, on préfère observer le jeu de l’adversaire. Il a fallu attendre la 18’ de jeu pour voir enfin la première occasion du match.

Elle est du côté de l’USMH et Djabou en est à l’origine. Le lutin harrachi démarqué sur la droite sert Hanitser idéalement placé. Mais le buteur harrachi tire à côté. Les Husseindéens répliquent quelques minutes plus tard par Berrardja qui, au milieu d’un cafouillage, récupère la balle et tire dans les bras de Doukha.

El Harrach décide de mettre le pied sur l’accélérateur et arrive à dominer son vis-à-vis. Djabou, sur la droite, fait une ouverture, la balle atterrit au milieu d’un paquet de joueurs. Naïli reprend de plein fouet mais la balle passera juste au-dessus. Peu avant la mi-temps, Djabou, encore lui, sert un caviar à Aouamer.

Au lieu de tirer au but, ce dernier préfère un retrait mal intercepté par Hanitser. Après la pause, les Harrachis reviennent avec de meilleures intentions. Ils vont copieusement dominer les débats, mais sans parvenir à tromper la vigilance de Asselah.

A l’heure de jeu, Djabou sert Boualem pourtant en bonne position, mais l’ex-Asémiste verra sa balle passer juste à côté. Cette façon de jouer des Harrachis faillit leur coûter cher, puisque à la 69’ Boussofiane profitant des espaces laissés libres s’échappe et se présente seul mais devant le but, Doukha sur une belle parade déviera le cuir.

Voulant donner plus de punch à la ligne offensive, Charef fait entrer Touahri puis Bourekba. Le premier cité sur une action personnelle sert Mebarakou qui reprend de la tête, mais le défenseur harrachi verra sa balle frôler la transversale. La fin du match approche et les tentatives du côté de l’USMH se succèdent, mais ni Hantiser ni Touahri ne pourront tromper la vigilance de Asselah, auteur d’une très belle réalisation. Les deux équipes termineront la partie sur un score vierge qui n’arrange personne.

Bechouche : «On a manqué d’efficacité devant»

«On a assisté à une rencontre de niveau moyen. Mes joueurs n’ont pas réalisé un grand match et l’efficacité a fait défaut aux attaquants. Les deux occasions nettes qu’on a ratées en première mi-temps auraient pu nous mettre à l’abri. Je pense que les joueurs étaient un peu bloqués et affectés moralement par la rumeur d’arrangement. Je dirai donc que l’aspect psychologique a été un des paramètres qui ont influé négativement sur le rendement de l’équipe. Nous avons deux semaines pour remédier à cette situation.»

Mihoubi : «Un point est toujours bon à prendre»

«Nous sommes venus avec la ferme intention d’arracher les trois points de la victoire et, finalement, on repart avec un point seulement dans nos bagages. Ce n’est pas suffisant pour améliorer notre position au classement. On aurait pu réussir si on avait pu concrétiser nos trois occasions de but. Je pense que ce nul fera du bien aux joueurs car il n’est pas à la portée de n’importe quelle équipe d’arracher un point à Lavigerie. Au fond, je reste confiant quant à nos chances de maintien. On ne lâchera pas et on défendra nos chances jusqu’à la dernière minute.»

Gharbi rétabli

Indisponible depuis deux semaines en raison d’une blessure aux adducteurs, Messaoud Gharbi, le milieu du terrain harrachi, est totalement rétabli. Il devait être sur le banc hier face au NAHD, mais à la dernière minute Boualem Charef a changé d’avis. Le coach a préféré se passer de ses services.

Briki, Benai et Bouchemal non convoqués

Sur les 18 retenus pour le match face au NAHD, on a noté les absences de Briki, Benai et Bouchemal. Ce dernier souffre toujours de douleurs au dos. Tandis que les deux premiers ne sont pas au mieux de leur forme. D’où la décision de Charef de se passer de leurs services.

Boutrig ôte le plâtre

Blessé face au WAT lors du déplacement à Tlemcen, Boutrig, le gardien de but harrachi, ne souffre plus de la cheville. D’ailleurs, c’est aujourd’hui qu’il devrait ôter le plâtre qu’il a porté pendant une semaine avant de reprendre les entraînements prévus demain après-midi.

Une première pour Doukha

Arrivé en janvier dernier, le gardien Doukha a connu sa première titularisation hier face au NAHD. La blessure de Boutrig a été une bonne occasion pour Doukha de porter pour la première fois le maillot de l’USMH.

Deux jours de repos

Pour permettre à ses protégés de se reposer des efforts fournis durant le match face au NAHD, Charef a décidé de leur donner deux journées de repos. La reprise est donc prévue pour ce mardi.

Bey blessé

D’aucuns se sont interrogés sur l’absence de Bey lors des deux dernières confrontations. Pourtant ce joueur s’entraîne de façon régulière. Finalement, il s’est avéré qu’il traîne une légère blessure qui l’empêche de prendre part à la compétition officielle.

Des supporters s’accrochent avec le coach

A la fin du match de supporters s’en sont pris à Charef à qui ils ont reproché le choix de certains éléments comme Hendou. En fait c’est surtout la titularisation de ce dernier pas très en forme, faut-il le préciser, qu’ils les a surpris. Le coach harrachi n’a donné aucun détail aux fans sur ses choix. Il est parti sans adresser la parole à personne.

USMH 2 – NAHD 1 (juniors)

Sur un doublé d’El Okbi !

En lever de rideau et pour le compte du championnat des U-20, les jeunes Harrachis ont pris le meilleur sur leurs homologues husseindéens qu’ils ont battus sur le score de 2 à 1.

Encore un succès pour les Jaune et Noir qui en rajoutent trois points à leur décompte et se retrouvent désormais parmi le peloton de tête. Le jeune Hassen El Okbi, plus connu sous le sobriquet de Belouta, a été l’auteur d’un doublé qui a permis aux juniors de l’USMH de l’emporter 2-1.

Belouta n’est pas à sa première réalisation avec les juniors. Depuis qu’il a été reversé dans cette catégorie, il a, maintes reprises, contribué aux succès de son équipe.