USMB 0 – ASMO 0 : De mal en pis pour Blida

USMB 0 – ASMO 0 : De mal en pis pour Blida

MCA-USMB-0-0-COUPE-15-06-07_671997-L.jpgC’était vraiment le match de tous les dangers que celui joué par les Blidéens hier sur le tartan du stade du stade du 5-Juillet de Hadjout. Ce choc fut disputé de bout en bout, et les deux équipes aborderont les débats avec des intentions résolument offensives.

Les Asémistes font  de la résistance

Ce sont les Blidéens qui se montreront les premiers menaçants. Ce sera par l’intermédiaire de Ledrâa qui mettra à contribution Modjar, à la 5’. Ce dernier se mettra en évidence de fort belle manière en déviant, deux minutes plus tard, un tir de Belloucif.

L’occasion suivante aurait pu être la bonne. A la 27’, Telbi adressera un tir

que Modjar relâchera dans les pieds de Mokhtari. Ce dernier ratera de peu le cadre. Les Oranais tenteront de réagir par Chouati qui trouvera Khelladi à la parade. Belloucif ne sera pas en réussite à la 31’, suite à un essai des vingt mètres. Juste après, à la 30’, Aïni perdra son duel face à Khelladi. Deux minutes plus tard, Ledrâa verra son tir passer juste à côté du poteau. Le rythme baissera quelque peu d’intensité et le jeu s’équilibrera par la suite. On assistera plutôt à une âpre bataille pour la conquête du milieu.

Les deux animateurs blidéens, Telbi et Hamia, mettront à mal des Oranais qui n’arriveront pas à être dangereux pour Khelladi. Juste avant la mi-temps, Ledrâa adressera un tir des vingt mètres qui rasera le poteau droit du potier oranais. On se rendra ensuite coup pour coup sans que l’une des deux équipes ne trouve la faille. La mi-temps surviendra sur un score blanc qui ne reflète pas la domination des Blidéens.

Quel gâchis !

Les débats furent très animés en seconde période. On notera quelques belles opportunités côté blidéen. A la 54’, Ledrâa verra son tir raser le poteau de Modjar. A la 67’, il reprendra un centre de Belkhethir mais le cuir passera au-dessus de la transversale. Les visiteurs ne seront pas en reste et par deux fois (64’ et 72’), ils seront tout près de marquer, si ce n’est les belles oppositions de Khelladi. Ce même Khelladi, trop avancé, a failli se faire surprendre par un tir lointain de Ouamar. Modjar, le portier oranais, effectuera de superbes parades pour sauver des situations périlleuses devant Mokhtari et Kerfalli. Lors des dernières minutes, les joueurs de Blida feront le siège du camp oranais sans parvenir à leurs fins.

Les Asémistes ont pris ce qu’ils sont venus chercher, à savoir le point du nul. Pour l’équipe de la ville des Roses, il lui aurait fallu un peu plus de métier et aussi d’adresses pour espérer un meilleur finish.

————————-

Latrèche : «Nous méritions de gagner»

«Je vous avoue que j’ai craint le pire après le relâchement en fin de première mi-temps. Mes joueurs ont eu une superbe réaction et se sont défendus avec courage. Cette belle prestation, malgré le nul, laisse augurer de belles choses à l’avenir. J’éprouve des regrets car, sincèrement, nous méritions de gagner.»

————————-

Benchadli : «Bravo à mes joueurs !»

«Bien sûr, c’est mission accomplie pour mes joueurs, mais je leur reprocherais

de ne pas avoir pris d’initiatives. Nous nous sommes fait peur en fin de rencontre pour la simple raison que nous n’avons pas su tuer le match en première mi-temps. C’est certain, dans ce genre de match, c’est uniquement le résultat qui compte. Je ne ferai donc pas la fine bouche et je dis bravo à mes joueurs !»

————————-

Les supporters absents

Contrairement à tous les matchs joués par l’USMB jusque-là, les supporters étaient peu nombreux au stade.

En effet, il y avait un petit millier de fans du club de la ville des Roses à avoir fait le déplacement à Hadjout.

————————-

Touahri  «Enfin, le bout du tunnel !»

Touahri, le jeune attaquant blidéen, a été l’un des absents de ce match face à l’ASMO. Dans l’entretien qu’il nous a accordé la veille de cette rencontre très importante, il nous a dit qu’il aurait beaucoup donné pour être sur le terrain. Pour ce qui est de l’avenir, il se veut optimiste et il est certain que son équipe réalisera un parcours en championnat de tout premier ordre.

Vos camarades auront, sans vous, à disputer une rencontre bien difficile, un commentaire ? (Entretien réalisé la veille du match USMB-ASMO)

C’est exact. C’est un match difficile et aussi très important que celui que nous aurons à jouer face à l’ASMO et croyez-moi, j’aurais beaucoup donné pour être sur le terrain.

Justement, qu’en est-il de votre blessure ?

Dieu merci, je suis totalement rétabli et les derniers contrôles ont été rassurants. D’ailleurs, je compte reprendre les entraînements dès ce dimanche.

Votre équipe a eu à disputer plusieurs rencontres avec un grand nombre d’absents. Votre sentiment à ce sujet ?

Personnellement, j’ai ressenti de la frustration et aussi un sentiment de ne pas pouvoir aider mon club et justifier mon salaire. C’est maintenant que notre club a besoin de nous.

Contre l’ASMO, vous ne serez pas le seul absent. Cela risque de handicaper sérieusement votre équipe, n’est-ce pas ?

Il est vrai que nous sommes plusieurs joueurs à ne pas prendre part à ce match.

Je suis certain que ceux qui seront sur le terrain ont les qualités pour réaliser une belle performance.


Revenons aux résultats que vous avez enregistrés jusque-là. Quelle appréciation

Tout d’abord, je voudrais vous dire que nous sommes tous très déçus après certaines contre-performances. Nous nous sommes pourtant à chaque fois bien battus avec la ferme intention de glaner des points et la plupart du temps, la chance n’a pas été de notre côté.

Vous pensez, donc, que votre équipe a réalisé de belles prestations ?

Oui, même si au final nous n’avons pas récolté beaucoup de points. C’est ce qui nous laisse un sentiment de frustration. Je pense qu’à chaque fois, nous avons fait le jeu, sans se contenter uniquement de défendre. Nous nous sommes créés de belles occasions, sans réussir à marquer. Il y a de quoi avoir des regrets.

C’est une situation que le club a vécue la saison passée, n’est-ce pas?

C’est pratiquement le scénario de la saison

passée qui se répète. Je suis persuadé qu’au vu de nos prestations, nous ne pouvons qu’être optimistes. Nous pouvons rassurer nos supporters sur ce point.

Peut-on dire que votre équipe a raté son début de championnat ?

C’est connu, une équipe qui commence mal le championnat a toutes les chances de souffrir durant toute la saison. Le club a connu cela la saison passée et croyez-moi, nous ne voulons plus que cela se renouvelle. Nous mesurons l’importance du préjudice causé par les points perdus jusque-là.

Pensez-vous que l’USMB a les moyens de se ressaisir ?

Je peux seulement vous dire que nous n’avons rien à envier aux autres équipes et que nous jouerons nos chances à fond. De toutes les façons, ce sera compliqué pour toutes les équipes

———————————–

Le stade Brakni sera prêt vers le 20 novembre

Encore une fois, on a déchanté du côté de Blida. En effet, l’équipe ne pourra effectuer son retour à Blida la semaine prochaine comme cela était prévu dans un premier temps. L’entrepreneur qui était chargé des travaux au niveau du stade Brakni avait annoncé dans un  premier temps que cette enceinte serait opérationnelle dans les jours qui viennent. Cela ne sera pas le cas à cause de travaux supplémentaires qui doivent être effectués. Il est utile de préciser que cet entrepreneur ne saurait en aucun cas mis en cause puisqu’il s’est fié au cahier des charges.

Zaïm au stade Brakni

Le président de l’USMB s’est déplacé, avant-hier, au stade Brakni pour constater de visu l’état d’avancement des travaux. Il n’a pas caché sa déception quand on lui apprendra que le stade ne sera pas opérationnel dans les jours qui viennent, comme cela était prévu dans un premier temps.

Blida continuera à recevoir à Hadjout

Dans l’impossibilité de disposer des installations sportives existantes à Blida, les Blidéens ont tranché. Ils éliront domicile à Hadjout

Abdouni veut résilier son contrat

Abdouni ne veut pas terminer la saison à Blida et tout porte à croire qu’on se dirige vers une affaire Guessoum-bis. Il y a deux saisons de cela, l’ex- meneur de jeu harrachi avait opté pour l’USMB. Après avoir joué quelques matchs, il demandera à quitter l’USMB et il ne réussira pas à se faire délivrer sa lettre de libération. Guessoum n’a plus rejoué au football depuis. On assiste pratiquement au même scenario en ce qui concerne Abdouni et les deux parties ne sont pas près de céder.

Belkheir, Defnoun et Touahri reprendront ce dimanche

Trois joueurs reprendront dès ce dimanche le chemin des entraînements. En effet, Belkheir, Defnoun et Touahri sont totalement rétablis et ils ont eu le feu vert de la part de leur médecin pour reprendre le chemin du stade. Ces trois éléments qui sont très importants dans le dispositif de Latrèche n’étaient pas, bien sûr, de la partie face à l’ASMO.

Pourquoi  Hadjout ?

On est en droit de se demander pourquoi la direction de l’USMB a choisi de recevoir l’ASMO à Hadjout. Elle n’a pas imposé à ses joueurs un déplacement de près de 150 kilomètres comme cela a été le cas lors de certains matchs joués la saison dernière à Chlef, alors qu’elle aurait pu en faire l’économie. Il est utile de savoir que la direction du club de la ville des Roses avait, dans un premier temps, sollicité les autorités d’Ain Defla et d’El Khemis. Elles essuieront un niet catégorique. C’est donc contraints et forcés que les Blidéens se  sont rabattus sur le stade de Hadjout.  Même si les joueurs de Blida n’ont pas évolué à domicile, leurs supporters n’auront fait qu’une quarantaine de kilomètres pour apporter le soutien voulu à leur équipe.

Comme à la maison

Une autre excellente raison a fait que la direction de l’USMB a choisi la ville de Hadjout. Le stade de cette ville a porté bonheur cette saison aux camarades de Belloucif puisque c’est sur cette pelouse qu’ils ont réussi à engranger les seuls points qu’ils possèdent. Ce fut contre l’USMAnnaba. Par ailleurs, les liens d’amitié historiques qui lient les deux clubs de la Mitidja font que les deux galeries communient pour pousser les Vert et Blanc vers la victoire.

Des juniors à la rescousse

Il a dû puiser largement dans l’effectif junior  Latrèche pour composer la liste des joueurs qui se sont déplacés à Hadjout. Ils étaient quatre de cette catégorie à figurer sur la feuille de match contre

l’ASMO.